Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion

 

Méditation



Scott McKenna

pasteur à Édimbourg


article publié dans le magazine de l'Église d'Écosse Life & Work,

juin 2018

 

traduction Gilles Castelnau

1er juin 2018

La seule chose vraiment importante pour lire l’Écriture est l’imagination.

La Bible nous ouvre véritablement au divin si nous laissons ses formulations puissantes et suggestives, ses images littéraires, emplir nos âmes de ses couleurs et de ses suggestions.
La parole écrite de Dieu, dans la mesure où elle est justement parole de Dieu, est éternellement fertile ; de nouvelles compréhensions y émergent à chaque génération. De tous les livres du monde, c’est la Bible qui laisse le plus d’espace à notre libre interprétation du divin.

Entrons par exemple à la suite de Moïse dans le désert d’Horeb, la montagne de Dieu. Le récit nous dit qu’après en avoir traversé la solitude, Moïse a trouvé l’endroit sur la montagne de Dieu, où il rencontrerait le Divin (Exode 3). On est évidemment là dans la mythologie biblique à son sommet : que signifie traverser la solitude et parvenir au lieu saint ?

Le cheminement spirituel de notre vie se fait à l’intérieur de nous-même. C’est dans notre cœur, notre âme, notre conscience que nous grandissons, que nous méditons et changeons, que nous affrontons nos démons et, après avoir traversé la solitude, que nous pouvons pénétrer dans le mystère et le vide du sacré.

L’histoire raconte qu’arrivé sur la montagne, « l’ange de l’Éternel apparut à Moïse dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait pas. Moïse dit : Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consume pas. »

Le rabbin Lawrence Kushner dit que lorsque Moïse se tenait devant le buisson en feu un miracle se produisait : ce n’était pas que le buisson brûlait sans se consumer – dans la chaleur ardente du désert cela n’avait rien de vraiment extraordinaire - mais dans le fait que Moïse s’était arrêté et s’était détourné pour voir. C’est alors qu’il était immobile et silencieux devant la vision mystique qu’il put entendre la voix de Dieu qui lui parlait.
Il aurait pu facilement poursuivre son chemin sans y prêter attention.

C’est avec ses yeux intérieurs, les yeux de son cœur qu’il rencontra l’Éternité. c’est en ayant cheminé dans le désert, en s’étant détourné, en ayant ôté ses sandales et en se tenant sur un sol saint, en ayant uni son âme à l’Ame de Dieu, qu’il entendit la parole prononcée avec des sons et des mots inconnus.

La tâche fondamentale de l’Église est de faciliter notre rencontre avec le sacré et de nourrir notre sensibilité spirituelle afin que lorsque nous approchons le Buisson ardent, nous en prenions conscience, nous soyons capables de faire halte et de méditer tranquillement.
Nous sommes plus que des participants à une ONG œuvrant pour la justice sociale, bien que ce soit là une expression vitale de notre amour, de l’amour de Jésus en nous.
Nous pouvons être des lecteurs fidèles de l’Écriture – et nous devons naturellement l’être – et nous y trouvons toujours à nouveau la médecine de méditation, l’éloquence du silence spirituel et le miracle de Moïse.




Retour vers "libres opinions"

Vos commentaires et réactions

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.