Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion



La paix pour vous
la paix en vous
la paix par vous


Gilles Castelnau

 

 

3 août 2017

Laisser monter en soi une énergie positive et apaisée

Les gens suivent des cours de yoga, de tai-chi, une astrologie-voyante et des séances de méditation. Ils ont raison.

Car c’est cet apaisement, ce dynamisme créateur, cet esprit de fraternité universelle que Dieu suscite en nous, si seulement nous nous ouvrons à lui (à Lui !).
C’est d’ailleurs le message libérateur et heureux que l’on entend souvent dans les églises catholiques et protestantes.

Il faudrait quand même que tous les pasteurs et les prêtres en prennent vraiment conscience car nombreux sont ceux qui cueillent leurs paroissiens à froid le dimanche matin en les accusant – je l’ai entendu – de ne pas aimer leurs prochains, d’être indifférents, durs et égoïstes...
Un jeune disait en sortant un jour du temple : « il est complètement névrosé ce pasteur ! ».

Certains diront que saint Paul parlait justement beaucoup du péché dans ses épîtres. Mais c’était alors le problème des gens : les pharisiens passaient leur temps à dire que si on ne respectait pas le sabbat, la nourriture cachère, les purifications rituelles on encourait la colère de Dieu. Même si on ne saisissait pas vraiment ce que cela signifiait, cette situation avait quelque chose de stressant !
La paix de Dieu devait rétablir la situation et rendre aux gens leur sourire et le dynamisme créateur de la vie.

Luther aussi en son temps proclamait avec véhémence le salut par grâce et il avait bien raison : le pape prétendait qu’il fallait payer les « indulgences » pour échapper - un peu – à l’inquiétant purgatoire qui guettait tout le monde.
La paix de Dieu devait rétablir la situation et rendre aux gens leur sourire et le dynamisme créateur de la vie.

Mais de nos jours les gens n’écoutent ni les pharisiens – de tous poils - ni le pape, qui ne menace d’ailleurs plus personne. Les gens ne sont plus stressés par leurs « péchés » et c’est tant mieux.
Mais ils le sont par la crainte de la vie : la télévision et la presse menacent sans cesse – et non sans raison – de délocalisations, de licenciements, de surendettements, de divorces et d’éducation – toujours inquiétante de nos jours - des enfants.

Alors les gens suivent des cours apaisants de toutes sortes. Je viens de voir annoncer un yoga spécial pour les muscles du visage : comment détendre la mâchoire, les lèvres, les sourcils, les joues, le front : « Si vous donnez à votre cerveau le message que tout va bien, il se calme et vous éliminez le stress »...

Tout cela est évidemment certainement très bien et doit être encouragé, même si certaines de ces activités ne sont que des attrape-gogos.

Mais j’aimerais que les églises prêchent avec la même vigueur et la même conviction que saint Paul et Martin Luther la paix du cœur que Dieu donne avec son dynamisme créateur fraternel :

La paix pour vous
La paix en vous
La paix par vous

Retour vers Gilles Castelnau
Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.