Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français



Église épiscopale d'Écosse

Mariage de même sexe

Note de GC. Les protestants écossais sont en grande majorité Réformés. L'Église épiscopale, sœur de l'Église anglicane d'Angleterre, est minoritaire.

 

Hattie Williams



Article paru dans Church Times
hebdomadaire de l'Église d'Angleterre
le 16 juin 2017

traduction Gilles Castelnau

18 juin 2017

Le Synode général de l’Église épiscopale d’Écosse a admis la bénédiction des mariages de même sexe. Après deux heures d’un débat respectueux et émotionnel à St-Paul et St-George d'Édimbourg, le synode a voté la révision de l’Article 31 de la Discipline.
Il a supprimé deux premiers paragraphes de cet article dans lesquels il était notamment dit que « le mariage est une union physique, spirituelle et mystique entre un homme et une femme ».
Il l’a remplacé par une clause précisant qu’aucun prêtre ne serait obligé de célébrer un mariage contre sa propre conscience.

Une majorité des deux-tiers devait être acquise dans chacune des trois chambres.
La Chambre des évêques a approuvé à 4 voix contre 1.
La Chambre des prêtres à 42 contre 20.
La Chambre des laïcs à 50 contre 12.

L’évêque d’Édimbourg, le Très Rev. John Armes a déclaré que le vote avait été admis avec « joie et tristesse » et avait conduit à « beaucoup de débats dans l’Église » :
« Nous ne sommes clairement pas tous du même avis sur cette question du mariage de couples du même sexe. Mais notre décision respecte la conscience des deux bords ainsi que la conscience de ceux qui pensent que le mariage de divorcés est une faute. Personne n’exige de personne un changement de théologie. Nous ne sommes ni passionnés pour cette décision ni passionnés contre. »

 


Retour vers "libres opinions"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.