Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Libre opinion

 

L’évêque de Leicester, le Très Rev. Martyn Snow et ses collègues
s’agenouillent devant la cathédrale


Les responsables
de l’Église d’Angleterre
contre le racisme

 

Article paru dans Church Times
hebdomadaire de l'Église d'Angleterre
16 juin 2020

 

traduction Gilles Castelnau


26 juin 2020

Remarque de Gilles Castelnau

Ce message anglais est intéressant dans la mesure où tous ses auteurs font appel au sens de la responsabilité et à l’action personnelles et ne mentionnent en rien ni la Reine ni le 1er ministre, contrairement aux habitudes françaises où toute responsabilité est traditionnellement reportée sur le Chef de l’État dont chaque parole est scrupuleusement scrutée.

Le protestant que je suis est toujours choqué de voir attribuer à un seul homme le pouvoir et le droit de décider à son idée, un peu comme les catholiques de Lyon s'adressent au pape pour savoir si Anne Soupa peut être leur archevêque et non au vote des fidèles !
Les évêques, les prêtres et les laïcs anglais, s’organisent, quant à eux, en trois chambres qui élisent à la majorité des voix leurs nouveaux évêques, sans en laisser la responsabilité à quiconque.

 

Des archevêques et évêques de l’Église d’Angleterre ont déclaré, en soutien à Black Livres Matter, qu'il était temps de reconnaître le privilège blanc et de s’en repentir. Ce mouvement de protestation est né aux États-Unis à la suite de la mort, il y a quinze jours, d’un Noir, George Floyd, dans un commissariat de police du Minnesota. Les vidéos ont révélé que le policier blanc meurtrier, Derek Chauvin, avait gardé durant huit minutes et 46 secondes son genou appuyé sur le cou M. Floyd. Il a été déclaré coupable mardi, de meurtre sans intention de donner la mort.

Des manifestations de Black Lives Matter ont eu lieu dans le monde entier. Dans tout le Royaume Uni, des milliers de personnes ont enfreint les règles de distanciation sociale au nom de la justice raciale dans une ambiance pacifique – bien que quelques accrochages avec la police aient été rapportés à Londres.

L’archevêque de Cantorbéry a déclaré mardi soir dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux :

« Je suis frappé par ce qui s’est passé de manière répétitive ces derniers jours. J’ai entendu les témoignages d’injustices vécues par les nouveaux arrivants dans notre pays. Ils sont impressionnants.
L’Église n’est pas sans partager ces fautes et pourtant le Nouveau Testament rapporte que Jésus s’est élevé contre l’injustice. Nous avons à lutter contre elle.
Le grand appel de Jésus résonne en moi pour qu’en tant qu’Église nous collaborions avec tous ceux qui œuvrent à mettre de l'ordre dans notre propre maison, à reconnaître nos erreurs et nos fautes historiques.
Je reconnais que, personnellement, dans ce pays en tant que blanc, je suis issu, d’une origine de privilège et de pouvoir. »

Plusieurs évêques sont allés plus loin dans leur soutien aux manifestations en écrivant dans les médias sociaux, dans les journaux ou en organisant eux-mêmes de petites manifestations. Nombre d’entre eux ont manifesté leur accord avec les évêques épiscopaliens des États-Unis qui ont déclaré que la mort de M. Floyd éclairait les « profondes injustices raciales » du pays. 

Le site du Church Times de cette semaine publiait l’affirmation du Très Rev. Paul Butler, évêque de Durham, qui disait qu’il est temps de reconnaître le privilège blanc et de nous en « repentir » :

« Je n’ai jamais été capable d’éradiquer complètement de mon esprit les idées et les sentiments d’une aimable et tranquille supériorité. Ceci inclut évidemment l’opinion naturelle que nous dans le Royaume Uni, ne sommes pas aussi mauvais qu’”eux” aux États-Unis dès lors qu’il est question de cette histoire de racisme. Je déteste ces idées lorsqu’elles surgissent en moi et j’en ris.
Si l’on ne veut pas que fonde comme neige au soleil l’éveil printannier que l’on vit actuellement à la réalité du racisme et à la nécessité de changer collectivement et individuellement, il faut que tous ceux qui, comme moi ont expérimenté le tranquille privilège blanc le reconnaissent, s’en repentent et se décident à changer. »

Le Très Rev. Martyn Snow, évêque de Leicester, Christopher Cocksworth, évêque de Coventry, et le Très Rev. John Stroyan évêque de Warwick ont été parmi les évêques et les prêtres qui se sont agenouillés, lundi dernier, durant 8 minutes et 46 secondes en soutien à la manifestation.

 



Retour vers la page d'accueil
Retour vers interreligieux
Vos commentaires et réactions

 

   

 


Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque