Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Dialogue interreligieux



L’évêque de St-Davids, la Très Rev. Joanna Penberthy (au centre en blanc)
était une des deux évêques qui soutenait la motion

 

 

Pays de Galles

Motion traditionaliste

rejetée par le Synode

 

 

Traditionalists motion falls

 

Tim Wyatt 

journaliste, porte parole du Synode de l‘Église du Pays de Galles

article paru dans l'hebdomadaire de l'Église anglicane le 10 mai 2019



12 décembre 2019

Une tentative d’empêcher les traditionalistes de parvenir à l’ordination ecclésiastique de l’Église du Pays de Galles a été largement refusée par le Synode (Church’s Governing Body) au mois de mai dernier.

Une motion rédigée par la vén. Peggy Jackson archidiacre de Llandaff, proposait que les évêques refusent à l’avenir d’ordonner toute personne opposée au ministère féminin. Elle aurait impliqué l’abandon de la possibilité d’objection de conscience adoptée en même temps que le vote de la consécration des femmes évêques.

Le Synode a rejeté cette motion après une heure de délibération avec 63 voix contre, 19 pour et 20 abstentions. Deux des 6 évêques de l’Église, les évêques de Bangor et de St-Davids s’étaient déclarés favorables à la motion.

La Rev. Rosemary Hill  de Llandaff, déclara qu’elle, était, certes, profondément en désaccord avec ceux qui s’étaient opposés à son ordination de femme-prêtre, mais qu’elle ne pouvait pas accepter l’idée d’exclure quiconque de l’ordination sacerdotale : « je sais par expérience la souffrance que l’on éprouve à voir récuser sa vocation et je me refuse à l’infliger à quiconque. »
[...]
Le candidat au ministère Gareth Erlandson déclara s’opposer à l’argument de Peggy Jackson qui prétendait, par cette motion, préserver les candidates au ministère de l’ostracisme des traditionalistes antiféministes. Il dit qu’aucune des candidates du Pays de Galles auxquelles il avait parlé n’avait fait état de la moindre discrimination.
Il approuvait bien l’esprit de la motion mais constatait une évolution positive dans l’opinion publique selon laquelle les blessures dont avait souffert la première génération des femmes ordonnées prêtres étaient désormais guéries dans l’atmosphère actuelle de respect mutuel entre générations.

 



Retour vers la page d'accueil
Retour vers interreligieux
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

s  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.