Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


 

Problème en Oklahoma

 

L’hebdomadaire Church Times de l’Église anglicane publie des articles d’il y a cent ans

La prohibition qui interdisait aux États-Unis toute vente d’alcool a été levée dans tout le pays en 1933. Mais elle a été maintenue quelques année encore en Oklahoma, Kansas et Mississippi.

 

Article publié dans l’hebdomadaire anglican Church Times
du 11 mai 2018

 

traduction Gilles Castelnau

14 mai 2018

Dans un de nos derniers numéros nous mentionnions la récente décision de l’État de l’Oklahoma de maintenir la prohibition absolue de tout alcool. L’Église est par conséquent privée de l’eucharistie, à moins que le clergé ne soit disposé à violer la constitution de l’État en se procurant de l’alcool pour l’usage de l’autel.

Le « Living Church » écrit dans son numéro du 6 avril :
« s’il est matériellement possible pour eux de se procurer du vin de manière honorable, nous affirmons qu’ils sont tenus de le faire et d’en assumer les conséquences. Ainsi, si certains sortent des limites de l’État et peuvent, à leur retour, emporter du vin avec eux, nous affirmons qu’ils doivent le faire. S’ils sont pris, qu’ils acceptent de supporter les peines prévues par la loi et notamment la prison. »

Nous pensons que le spectacle « de plusieurs évêques et d’un bon nombre de prêtres emprisonnés pour le crime d’avoir préparé la célébration de la sainte Communion pour leurs fidèles » impressionnerait plus que tout le peuple de l’Oklahoma.

En prévision d’un éventuel renforcement strict de la loi, les théologiens font mention d’anciennes décisions prises pour les cas d’absolue nécessité : par exemple produire du jus de raisin en pressant, pour a célébration du sacrement, les grappes de raisin dans le calice.



Retour vers interreligieux

Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.