Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Dialogue interreligieux

Sea of Faith



 

La Réformation
en dehors du christianisme


L'islam


Reformation Outside Christianity

 

Don Cupitt

article publié dans le quotidien anglais The Guardian
27 octobre 2001

 

traduction Gilles Castelnau

19 décembre 2017

Protestants libéraux, nous sommes typiquement des produits de la Réformation, dont le point central est l’approche critique et la réforme de la religion et donc de toute idéologie. Nous pensons que l’individu peut avoir raison contre le monde entier. Rien n’est sacro-saint. L’autorité de la tradition est morte.
Comme Marx l’a dit, la critique de la religion est la base de toute critique. Une fois démontrée la légitimité de l’esprit critique, la modernité est lancée.

C’est le cas en Occident mais pas en terre d’islam. L’Occident a été durant un millénaire globalement « chrétien » et les pays musulmans conservent aujourd'hui encore une mentalité semblable alors que depuis 1550 environs, les catholiques comme les protestants ont développé la conception d’une foi personnelle dans un monde qui se sécularisait.

L’islam n’a pas connu une telle évolution. Il n’a jamais admis de réflexion critique ni l’idée qu’un individu pouvait avoir raison contre le monde. Il n’accepte pas la conception que la religion a besoin d’une réflexion critique permanente et un esprit de réforme pour connaître un développement convenable. Il n’accepte pas l’idée d’une pensée indépendante des autorités religieuses. Les essais de modernisation de l’islam ont tous échoué dans la mesure où ils n’abordaient pas la question d’une évolution de l’islam analogue à la Réformation protestante. Peut-être est-ce d’ailleurs impossible. Même en Occident la doctrine musulmane demeure immuable et la pensée religieuse n’est pas libre.

Le protestantisme s’est considérablement dégradé en sombrant dans le fondamentalisme et si nous-mêmes ne sommes pas capables de mettre vraiment en œuvre nos propres principes, nous pouvons difficilement nous attendre à ce que l’islam les adopte.
Mais peut-être qu’aucun de nous de prend vraiment conscience de l’importance de la révolution religieuse et culturelle dont notre monde a aujourd’hui besoin.



Retour vers la page d'accueil
Retour vers islam

Retour vers interreligieux
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.