Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Libre opinion



 

Les idées

 

Pharisien Libéré

 

 

19 janvier 2017


Au Bar du Parvis, ça fait déjà 1 semaine que Jocelyne, la femme du patron, sert la clientèle. Il paraît que Bob s’est enfermé dans son atelier pour trouver quelque chose de neuf qui attire une nouvelle clientèle.
Ursule, le fossoyeur, est assis à côté de la console vidéo. Il lève le nez de son 20 Minutes pour commenter les brèves

« La croyance religieuse n'est, en aucun cas, une idée ! Pour avoir des idées, il faut avoir un cerveau, et être capable de s'en servir. Les croyants ont un cerveau, bien sur, mais ils ont fait le choix de renoncer à s'en servir et donc, ils ne peuvent pas avoir une idée. »

Au fond de la salle, concentré sur un plateau de dames chinoises, le Vieux s’étouffe de rire au point de recracher une gorgée de son double express sur la table. Il se lève et va chercher l’éponge. Quand les dégâts sont réparés, il déclare sobrement :
-  Mes excuses, Madame Jocelyne. Voulez vous bien m’en mettre un autre ?
Il se tourne alors vers Ursule :
– C’est là votre opinion ?
Ursule se retourne. Personne n’ose le contester d‘ordinaire.
– Il suffit de voir les dégâts de l'obscurantisme et de l'intégrisme causés dans le monde pour se rendre compte à quel point les religions sont dangereuses. 
Le Vieux sourit et s’explique :
– Votre opinion est bien sûr acceptable au sens où il est possible que vous ayez parfois une idée juste, bien que nous n’ayons qu’imparfaitement accès aux raisons qui la fondent. Mais faites vous la différence entre une opinion et une idée ?
Ursule croit tout savoir de la vie et de ses ficelles au prétexte qu’il préside à son dernier épisode craint d’abord de se faire enfumer par « les élites ».
- qu’est-ce donc que cet embrouillamini ?
Le Vieux comprend qu’il a tapé trop haut pour être compris
– je tente de vous expliquer, avec Platon, qu’une opinion ne devient une idée qu’après un travail de la pensée qui la confronte aux connaissances ou à l’expérimentation. Descartes, mathématicien génial, l’inventeur du cogito et du doute méthodologique, l’apôtre de la raison raisonnante était catholique, donc croyant. Kant, qui élabore l’impératif catégorique, penseur fondamental des Lumières allemandes, était un protestant piétiste comme on en trouvait tant au 18e siècle. Il semble que votre opinion, confrontée aux faits soit fausse. Elle est donc un préjugé, c’est à dire une croyance que vous confondez avec un savoir L’obscurantisme n’a pas besoin des religions pour proliférer.

 

Note
Tous les textes prêtés aux personnages athées de cette petite chronique ont été collectées sur le vif d’un forum internet discutant de religion



Retour vers Pharisien libéré
Retour vers "interreligieux"
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.