Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

 



Royaume Uni


Les évêques et le Premier ministre

 

« Vous avez tort, monsieur le Premier ministre » écrivent les évêques

 

Church Times
23 octobre 2015

Traduction Gilles Castelnau

 

Journaliste de la rédaction



28 septembre 2015

Le Premier ministre (John Cameron) a dit que les 84 évêques et doyens de l’église d’Angleterre qui ont signé une lettre le pressant d’admettre au Royaume Uni 30 000 réfugiés syriens de plus, avaient « tort ».

Cette lettre date du 10 septembre. M. Cameron y a répondu à la Chambre des Communes lundi dernier. Il a dit qu’il avait beaucoup de « respect » pour les évêques mais qu’à cette occasion… ils avaient tort de vouloir intégrer 50 000 réfugiés au Royaume Uni dans les cinq prochaines années.

« Je pense qu’il est juste de faire sortir déjà 20 000 réfugiés des camps a déclaré M. Cameron. Si nous participions avec l’Union européenne à l’accueil de tous ces réfugiés, nous crérions un appel d’air qui en inciterait d’autres à entreprendre ce dangereux voyage. Notre priorité ne doit être que de faire sortir des camps les plus vulnérables ».

M. Cameron a demandé aux évêques de s’occuper plutôt d’accueillir les 1000 réfugiés qui doivent entrer avant Noël au Royaume Uni.

« Aux organisations qui veulent nous aider à loger ces réfugiés, les vêtir, les nourrir, les soigner et envoyer leurs enfants à l’école, je dis : "Nous vous demandons de nous aider à leur accorder le meilleur accueil possible. Je suis sûr que le rôle de l’Église peut y être très important." »

Le leader de l’Opposition, Jeremy Corbyn, a déclaré : « Si la Grande Bretagne acceptait davantage de réfugiés, elle jouerait un rôle plus important en Europe, y créerait une meilleure atmosphère à notre égard et cela nous faciliterait les négociations à venir ».

Le Premier ministre avait transmis la lettre des évêques au ministère de l’Intérieur pour réponse. Mais jusqu’à la semaine dernière les évêques n’avaient reçu.

Dans leur lettre à M. Cameron, les évêques avaient écrit : « Nous sommes convaincus que notre tradition britannique d’accueil et de générosité est telle que nous pourrions parfaitement intégrer au moins 10 000 personnes par an pendant deux ans et au moins 50 000 pendant les cinq années suivantes. Un tel chiffre nous situerait au niveau de ce que font les autres pays. Et ce serait une réponse à l’échelle de la souffrance dont nous sommes quotidiennement témoins. »

La lettre mentionnait également une rencontre qui a eu lieu entre M. Cameron et l’Archevêque de Cantorbéry au sujet des réfugiés, avant l’annonce du Premier ministre que le Royaume Uni admettrait 20 000 réfugiés pendant les cinq prochaines années.

Ce chiffre de 20 000 a déjà été critiqué par de nombreux membres de l’Église comme trop bas alors même que les évêques l’avaient approuvé dans leur lettre ainsi que l’aide que le Gouvernement apporte au Moyen Orient.

Dans leur lettre, les évêques garantissent le soutien de l’Église pour l’accueil d’un plus grand nombre de réfugiés en collectant les fonds et le soutien nécessaires.





Retour vers interreligieux

Retour vers la page d'accueil
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

   
  @

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.