Protestants dans la Ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Dialogue interreligieux

 



 

Œcuménisme de village


    Dieulefit  (Drôme)

 

 

Claude Décrevel

 


24 mars 2015

En ce qui concerne l'oecuménisme à Dieulefit, nous constatons des rencontres fréquentes. Tout d'abord ce sont les grandes fêtes religieuses qui nous rassemblent. Parlons de la période de l'Avent qui cette année a pris une tournure nouvelle : pendant ces semaines-là, protestants et catholiques se sont invités les uns chez les autres dans l'attente de Noël : récits, chants, convivialité, faire connaissance en petits cercles. Ce fut une joie pour beaucoup. C'était l'Avent Vivant.

Au Temple de La Paillette, le 21 décembre, protestants et catholiques se retrouvèrent comme chaque année avec la communauté dominicaine du Pradier. Le pasteur Arnoux et le prêtre Renaud de Tarlé se partagèrent l'animation de cette fin de soirée.
Puis la veille de Noël, à la salle municipale de La Halle à Dieulefit, traditionnel accueil des uns et des autres, notamment de ceux qui se retrouvent seuls ce jour-là : animation et buffet bien garni.

On ne peut parler d'œcuménisme à Dieulefit sans évoquer la chorale œcuménique qui monte des chants pour les Noëls dans les 4 établissements de santé, pour la clôture de la semaine de l'unité des chrétiens ainsi que pour la célébration du Vendredi Saint soit au temple, soit à l'église Saint-Roch, et la Journée Mondiale de Prières.

Le groupe œcuménique des visiteurs des 4 établissements de santé de Dieulefit y fait un travail régulier chaque semaine. Les directeurs de ces établissements sont conscients que ce service apporte beaucoup aux résidents.
En plus des visites hebdomadaires, nous assurons un culte à l'hôpital et une célébration à la maison de Retraite des Échiroux une fois par mois.
Au Bastidou (maison d’accueil pour personnes atteintes psychiquement), en dehors de l'activité chant, nous sommes appelés lors d'un décès pour organiser une célébration pour apaiser les résidents et leur donner un message d'espérance.
A Dieulefit-Santé (centre de réhabilitation pour les opérés du cœur et les personnes atteintes de problèmes pulmonaires) la salle de l'Oasis est ouverte à toute personne qui voudrait s'y recueillir ou qui voudrait être écoutée. Les soignantes indiquent aux visiteurs les personnes qui souhaitent un moment de rencontre.

 Tout ceci nous paraît important parce que nous nous devons de rechercher constamment l’unité entre enfants du même Père céleste. Comme l’Ecclésiaste le dirait : il y a un temps pour tout : un temps pour se séparer, et, maintenant, un temps pour se rapprocher !
Ne vivons-nous pas dans un village au nom extraordinaire : « Dieulefit » ? Et si « Dieu-le-fit » s’actualisait dans notre petit laboratoire d’Unité entre les chrétiens, et constituait un nom programmatique !?


Retour vers interreligieux

Retour vers la page d'accueil
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

 

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.