Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 


  





 

 

New-York
les écoles juives hassidiques



 

Claudine Castelnau

 

 
27 septembre 2022

Le Monde a publié la semaine passée un article de son correspondant à New York reprenant une enquête de journalistes du New York Times sur les écoles juives hassidiques (la communauté ultra orthodoxe de la ville compte 200 000 membres, soit 10 % de la population juive de l’État de New York.. .


On y découvre que les résultats des élèves de ces écoles juives hassidiques sont catastrophiques lorsqu’il s’agit d’évaluations en mathématiques ou en anglais. Ainsi lorsqu’en 2019, certaines de ces écoles ont fait passer un test d’évaluation en mathématiques et en anglais (pour obtenir des financements publics), 99 % des élèves garçons ont échoué et 80 % pour les filles) alors que dans les autres écoles confessionnelles de la ville les résultats se situaient entre 49 % (écoles accueillant des élèves très défavorisés) et 55 % dans les écoles catholiques, 57 % dans les écoles islamiques et 71 % chez les orthodoxes.


Et le New York Times d’accuser « le concept » même de ces écoles hassidiques « centrées sur la religion six jours sur sept sauf le samedi.
Et lorsque arrive l’heure et demie consacrée aux mathématiques et à l’anglais – il n’y a quasiment pas de cours d’histoire ni de sciences –, il est souvent déjà tard dans l’après-midi ; les professeurs n’y prêtent guère attention d’autant qu’apprendre l’anglais, c’est permettre aux enfants de quitter plus tard la communauté [...]


Pour les nombreux hassidiques, d’une communauté pauvre qui place la religion au centre de la vie quotidienne, l’éducation laïque est souvent considérée comme inutile, voire « déconcentrante ». Les professeurs sont mal payés, parlent mal anglais. Et dans un pays, l’Amérique, où le Premier amendement de la Constitution et la liberté religieuse donne des droits considérables, personne ne s’est vraiment occupé du sujet. […] « Une des raisons pour lesquelles les responsables de l’État de New York n’ont pas fait plus est que les dirigeants hassidiques ont beaucoup de pouvoir politique. Nombre d’entre eux poussent leurs partisans à voter en bloc, et ils votent en grand nombre. Les rabbins ont également fait de la résistance à l’intervention du gouvernement dans les écoles. »


Et si une partie des élus newyorkais a réagi positivement à l’enquête, d’autres comme la candidate républicaine à la mairie de New York, opposée à l’intervention de l’État, en a profité pour dénigrer les écoles publiques qui « enseignent la théorie critique de la race et de la sexualité », du trumpisme dans le texte ! Et l’on se souvient de l’épidémie de rougeole en 2019 à New York, dans cette communauté hassidique qui refuse le vaccin et vit en ghetto et qui amena la mairie de la ville à supprimer les exemptions religieuses à la vaccination pour juguler l’épidémie.


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau

Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.