Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

  






 

L'archevêque catholique
de San Francisco


 

Claudine Castelnau

 

13 juin 2022

L’archevêque catholique de San Francisco en Californie, le très révérend Cordileone, dont on dit qu’il est l’un des plus conservateurs des Etats-Unis a annoncé le 20 mai dernier qu’il interdisait à Nancy Pelosi, catholique, et présidente démocrate du Sénat de recevoir la communion dans son diocèse. En cause, son soutien au droit à l’avortement, et la défense de la fameuse loi Roe vs Wade que certains juges de la cour suprême voudraient abolir. l’archevêque a déclaré dans un communiqué officiel : «  Après de nombreuses tentatives pour  parler à Nancy Pelosi et pour l'aider à comprendre le grave mal qu'elle commet, le scandale qu'elle cause et le danger qu'elle risque pour sa propre âme, j'ai déterminé que le moment été venu de déclarer publiquement qu'elle ne doit plus être admise à la Sainte Communion à moins qu'elle ne répudie publiquement son soutien aux "droits" à l'avortement et confesse et reçoive l'absolution dans le sacrement de Pénitence pour avoir soutenu ce mal », a déclaré Cordileone dans une lettre aux membres de son archidiocèse. L’archevêque, qui s’est aussi opposé avec véhémence aux droits de LGBT avait déjà demandé que la communion soit refusé à ceux qui soutiennent le droit à l’avortement, mais il n’avait pas attaqué de front Nancy Pelosi, ni le président américain Joe Biden qui a la même attitude… Quant à Nancy Pelosi elle a réagi en dénonçant cette obligation faite à tous de suivre les enseignements catholiques et un sondage récent du Washington Post montre que 55 % des catholiques américains souhaitent que la loi Roe soit maintenue.

Cette interdiction de communion présentée par l’archevêque comme en accord avec les directives du Pape est fausse. Le pape François n’a jamais demandé cette excommunication et des évêques conservateurs américains qui avaient déjà tenté d’interdire la communion au président Joe Biden avaient dû revenir sur leur décision. Enfin nombre d’Américains désapprouvent l’interdiction d communier qui ressemble fortement à une arme contre les démocrates au pouvoir !


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau

Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.