Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

  





 

Le Vatican
et la journaliste palestino-américaine chrétienne
Shireen Abu Aqla


 

Claudine Castelnau

 

23 mai 2022

 

Le 18 mai, le site de la BBC a fait état d’une déclaration du représentant du Vatican à Jérusalem, accusant Israël d’avoir « violé brutalement » un accord vieux de plusieurs décennies protégeant la liberté religieuse. Cette accusation du Vatican intervient à la suite des funérailles de la journaliste palestino-américaine et chrétienne Shireen Abu Aqla, tuée lors d’un affrontement en Cisjordanie entre Palestiniens et soldats israéliens. Des funérailles qui ont donné lieu à des scènes choquantes où la police israélienne a attaqué violemment les porteurs du cercueil, des Palestiniens, qui sortaient de l’hôpital St Joseph à Jérusalem et se dirigeaient vers l’église grecque catholique où devait avoir lieu la cérémonie des funérailles. Le représentant du Vatican n’a pas mâché ses mots accusant la police israélienne de violence gratuite et injustifiée. Des scènes violentes, des tirs de balles en caoutchouc, des coups de matraque, des grenades fumigènes et des grenades assourdissantes dont une qui a blessé un médecin de l’unité de soins des nouveaux nés,  des attaques physiques contre la famille en deuil, les patients de l’hôpital témoins effrayés par ces policiers qui poursuivi le personnel médical jusqu’aux urgences et le droit à des funérailles dignes bafoué, tout cela dans la cour de cet hôpital  de Jérusalem-Est, célèbre pour sa maternité et connu pour ses soins aux familles aussi bien musulmanes que juives et chrétiennes. Les autorités de 15 confessions chrétiennes à Jérusalem ont condamné l’intrusion violente et l’utilisation disproportionnée de la force par la police contre le cortège funèbre et rappelé le droit fondamental à la liberté de religion. Mais ces événements violents sont une démonstration publique supplémentaire de la violence de la police israélienne contre les Palestiniens et du peu de respect pour leur intégrité physique.


 

Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau

Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.