Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

  






Kiril persiste à soutenir
la guerre contre l'Ukraine


 

Claudine Castelnau

 

9 mai 2022


 

 L’hebdomadaire anglican Church Times écrivait le 6 mai dernier sous le titre : « Le patriarche Kirill de Moscou persiste dans son soutien à la guerre contre l'Ukraine » :

« Il a de nouveau défendu l'intervention russe en Ukraine, niant qu'elle constituait une invasion. "La Russie n'a jamais attaqué personne - c'est incroyable qu'un pays aussi grand et puissant n'ait jamais défendu que ses frontières". « Que Dieu accorde à notre pays qu’il reste ainsi jusqu'à la fin du siècle : fort, puissant et aimé de Dieu. . . Que le Seigneur protège notre terre russe des conflits intérieurs et de l'invasion par des étrangers, et renforce la foi orthodoxe, la seule force spirituelle qui puisse vraiment maintenir notre peuple ensemble. Lors d’une prédication, le patriarche Kirill de Moscou a déclaré que les anciens dirigeants de la Russie avaient "fidèlement servi l'Église orthodoxe et leur patrie" [...] et qu’on devait prier "pour l'Etat russe, afin que ses frontières sacrées restent imprenables". »


En retour,
écrit Church Times, le patriarche œcuménique  Bartholomée, a déclaré que les chrétiens orthodoxes  [...] étaient  « profondément blessés et inquiets » par les sermons de Kirill « qui parle de  cette guerre » en Ukraine comme d’une « guerre sacrée .  "Nous devons comprendre que la guerre, le meurtre d'un voisin et d'un frère, est la chose la plus inacceptable, une situation destructrice - une réalité qui contraste fortement avec les enseignements de notre Seigneur", a déclaré le patriarche Bartholomée au quotidien chypriote Kathimerini. « Vous ne pouvez pas prétendre être le frère d'un autre peuple et pourtant bénir la guerre menée par votre État contre lui. Vous ne pouvez pas insister obstinément sur le fait que l'Ukraine vous appartient ecclésiastiquement, tout en permettant que ses fidèles, sous la structure ecclésiastique de Moscou, soient tués et que leurs temples soient détruits par les bombardements russes [...] »



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.