Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

  




cr861.png

Messe catholique
à la cathédrale protestante de Genève



 

Claudine Castelnau

 

14 mars 2022

 

A Genève,  une messe catholique a été célébrée le 5 mars dernier, dans la cathédrale St Pierre, haut lieu du protestantisme depuis 1535. Depuis l’été 1535 précisément,  où la dernière messe catholique s’était terminée en émeute, le clergé catholique avait été chassé, le bâtiment aux mains des émeutiers et les statues et autres objets de culte détruits comme symboles d’idolâtrie.


Et pourtant, le nom de St Pierre avait été conservé. En 1536, la Réforme protestante triomphait à Genève. Alors, une messe après 486 ans était un événement symbolique très fort a expliqué le président de l’Eglise protestante, un geste qui vient s’inscrire dans la collaboration œcuménique fructueuse entre protestants et catholiques à Genève. Réflexion d’un participant catholique :
« C’est merveilleux que l’Église-mère de notre canton puisse être ce soir un peu plus l’église de tous les chrétiens. Votre invitation signifie beaucoup pour nous [catholiques] et a provoqué beaucoup d’enthousiasme. Merci de nous avoir invités dans votre maison. »


Et lors de son prêche, le vicaire épiscopal  a demandé pardon pour les attaques, actes de dérision, violence et méfiance envers la communauté protestante.  L’assemblée a aussi prié pour la paix en Ukraine. Des représentants de la Genève protestante étaient présents, la célébration a duré 1h 45 et 1500 personnes ont participé à l’événement.



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.