Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 


 



Colombie
dépénalisation de l'avortement


 

Claudine Castelnau

 


1er marz 2022

 

Le 21 février, la cour constitutionnelle de Colombie a voté la dépénalisation de l’avortement au cours des 24 premières semaines de grossesse. Une décision importante surtout dans un pays à majorité catholique. La Colombie devient ainsi le troisième pays de la région, après le Mexique et l’Argentine, à dépénaliser l’avortement et une grande foule de partisans du droit à l’avortement ont célébré cette victoire devant le tribunal en criant : « C’est légal, l’avortement en Colombie est légal ! »


Il s’agit d’une décision historique pour l’Amérique latine et les Caraïbes qui va influencer les tribunaux de la région, encore nombreux à interdire l’avortement.


En Colombie même, près de 3000 femmes avaient été poursuivies par la justice entre 2006 et 2020 avec la honte et la douleur qui accompagnaient ces poursuites. Jusqu’ici seuls Cuba, l’Uruguay, la Guyane et certains Etats du Mexique autorisaient l’avortement, d’autres mettaient comme condition le viol ou la santé de la mère. Enfin, le Salvador, la Jamaïque, Haïti, le Honduras, le Nicaragua interdisent en toute circonstances l’avortement.


La presse remarque que tandis que lentement mais sûrement, l’Amérique latine abandonne cette hypocrisie sociale où la femme  subissait seule une grossesse non désirée et un avortement dans des conditions dangereuses, alors même que la contraception est parfois aussi interdite, les législateurs américains restreignent de plus en plus les droits à l’avortement dans les Etats dirigés par des républicains et tentent de faire annuler la loi historique de 1973 Roe vs Wade qui légalisait le droit à l’avortement aux Etats-Unis.


Résultat : la demande de pilules abortives a par exemple triplé au Texas et il faut avoir recours souvent à l’étranger pour s’en procurer.


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.