Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 


 



Une soirée de cris


 

Claudine Castelnau

 


22  février 2022

 

Une Eglise méthodiste de Caroline du Nord, aux Etats-Unis, a organisé le 5 février une « soirée de cris ». Objectif : permettre aux personnes présentes d'exprimer, par des cris, les frustrations accumulées depuis deux ans avec la pandémie de Covid-19.

C’est le site évangélique Evangéliques.info  qui le raconte.


Crier pour évacuer ses frustrations, était le concept de cette soirée. L’événement a rassemblé une douzaine de personnes. « Nos émotions se sont accumulées au cours des deux dernières années. Beaucoup d’entre nous ont été confinés à la maison, sans les dérivatifs habituels [sport, réunions, travail] », a expliqué l’organisatrice de cette soirée, psychologue de métier.


Elle a dit « vouloir offrir un espace aux gens pour laisser s’exprimer leurs frustrations, leurs émotions, tout en sachant qu’ils n’étaient pas seuls dans leurs luttes […]
L’Eglise doit être ce lieu accueillant et compatissant pour tous ceux qui souffrent. »


Mais la soirée comprenait par ailleurs, et c’est à mon avis nettement plus inquiétant pour l’équilibre mental de la communauté, une compétition pour déterminer qui pouvait crier le plus longtemps. L’église a annoncé qu’elle réitérerai l’expérience.


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.