Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 



cr826.calvin.png



Le livre de Jean Calvin


 

 

Claudine Castelnau

 

 


6 décembre 2021

 
«Des notes inédites de Calvin découvertes à Genève.» C’est ce qu’a annoncé le quotidien genevois Le Temps le 5 décembre.

Un chercheur genevois a découvert des livres ayant appartenu à Calvin. Des livres oubliés pendant des siècles et que Max Engammare, directeur d’une maison d’éditions de livres érudits. le chercheur est aussi un éminent spécialiste de Calvin, le réformateur genevois. Et il est membre de la société de lecture de Genève.

Il veut consulter une édition latine de 1559 de l’Institution chrétienne de Calvin et il s’aperçoit que le livre est annoté à la main et qu’il connaît bien cette écriture, ses caractéristiques. Et le chercheur s’enthousiasme, c’est celle de Calvin !

Si l’on possède nombre de lettres manuscrites de Calvin, les livres annotés de sa main sont rarissimes, c’est dire l’importance de la découverte d’autant que l’Institution chrétienne est l’œuvre majeure du réformateur de Genève.

Max Engammar explique aussi que cet exemplaire est un « exemplaire domestique », dont Calvin se servait à son domicile, d’où les ratures, griffonnages, coupes et déplacements de paragraphes.

Au 19e siècle, les bibliothécaires préfèreront un autre exemplaire de cette Institution chrétienne non « griffonnée de partout », comme le remarque le quotidien genevois Le Temps.


Cette Institutio Christiana été cédée parce qu’on l’estimait de moindre valeur. Elle est pourtant d’un prix historique inestimable parce qu’elle permet, pour la première fois, d’entrer dans le processus de création et de pensée du réformateur.

Et deux écritures différentes y ont apposé notes et commentaires, celle d’Antoine Calvin, le frère de Calvin, et un probable secrétaire. On s’approche alors, presque cinq siècles plus tard de l’esprit de Calvin de sa création théologique à l’œuvre et de ces proches les plus proches qui l’on accompagné.


Ce à quoi Calvin ne s’attendait par contre pas forcément, c’est que toute l’énergie qu’il a mise au service de son excellence offrirait matière à enquête presque cinq siècles plus tard.
 

 

cr826.calvin-A.png
Annotation de la main de Jean Calvin

 

Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.