Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français




I.V.G. au Texas

 

Claudine Castelnau

 

 

13 septembre 2021

L’association chrétienne américaine Sojourners a publié le 8 septembre sur son site les résultats d’une enquête auprès de pasteurs d’Eglises et de différentes théologies au Texas. Comment se positionnent-ils par rapport à la loi très restrictive sur l’avortement qu’a voté l’État du Texas et que la Cour suprême a ratifiée.


Si les mouvements pro-vie ou la Conférence des évêques catholiques du Texas ont applaudi, nombre de pasteurs, hommes et femmes, considèrent, comme la révérende Forbes, que
la loi est une « attaque directe contre la liberté religieuse du clergé. Nous avons fait le vœu, dit-elle, en tant que pasteur, de fournir des soins, du réconfort, de tenir la main de quelqu'un quand il est en difficulté - ce n'est pas un problème juridique, c'est un problème humain. »


Et la révérende n’est pas la seule.  Des pasteurs et responsables religieux affirment que « soutenir et offrir un accompagnement spirituel mais aussi une aide matérielle comme des billets de bus, des trajets en voiture et qui pourraient faire l’objet de poursuites judiciaires selon la nouvelle loi, fait partie de leur manière de vivre leur foi, à « se mettre en danger », dit un prêtre épiscopalien (anglican). Et chercher un autre État aux lois moins restrictives met ce service hors de portée des femmes aux revenus modestes.  


Est dénoncée aussi la « suprématie blanche », par la pasteur d’une église évangélique de Round Roc au centre du Texas : « Jusqu'à ce que les Blancs et autres privilégiées se rendent compte de leur chance, ils ne comprendront pas à quel point ce type de politique est accablante pour les plus vulnérables et les marginalisés de nos sociétés. »


Et la révérende qui s’est engagée pour bloquer juridiquement l’interdiction de l’avortement au-delà de 6 semaines affirme que le fardeau de cette loi « retombera plus lourdement sur les patientes noires, latinos et autochtones qui, en raison du racisme systémique, rencontrent déjà des obstacles substantiels pour obtenir des soins de santé ou si elles sont forcés de mener à terme une grossesse non désirée. »


Au Texas un réseau d’Églises se met en place pour résister et aider les femmes.  « Nous allons nous battre comme des diables pour que les droits des personnes soient protégés. Et nous faisons simplement de notre mieux pour que les femmes et les autres puissent vraiment vivre libres dans cet État », dit un pasteur de Dallas.




Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.