Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français



L'évêque Megan Rohrer

États-Unis

Megan Rohrer évêque transgenre


Claudine Castelnau

 

 

17 mai 2021

Le 6 mai, la Révérende Megan Rohrer a été élue dans l’Eglise luthérienne des Etats-Unis pour 6 ans comme évêque du diocèse de Sierra Pacific en Californie. Jusqu’ici, rien d’étonnant, le nombre de femmes pasteurs est en hausse dans les Eglises des Etats-Unis [sauf l’Eglise catholique bien sûr !] et les recherches menées sur le sujet montrent que le pourcentage de femmes dans certaines comme l'Église luthérienne en Amérique a triplé entre 1994 et 2017 et elle est actuellement l’une des plus importantes dénominations protestantes des Etats-Unis avec quelque 3.3 millions de membres et 8900 paroisses dans les 50 Etats américains.

L’autre candidat au poste d’évêque du diocèse de Sierra Pacific était un pasteur, chapelain luthérien de l’Université de Berkeley, en Californie, l’une des universités les plus sélect des Etats-Unis.

L’élection de Megan Rohrer est un événement car elle la première évêque élue, ouvertement transgenre et ce qu’elle que soit la dénomination chrétienne américaine. Et l’Eglise luthérienne en Amérique l’a appelée en tant que personne transgenre « un sacré bon pasteur, un serviteur de l’Eglise qui aime les gens et une disciple de Jésus », comme on l’a définie.

La nouvelle évêque est aussi connue pour soutenir les droits des LGBT et pour son ministère en tant qu’aumônier de la police où l’on reconnaît son service auprès des sans abris de San Francisco.

Cette nomination hors norme est bienvenue dans une période où nombre d’Etats américains poussés par les évangéliques et autres conservateurs adoptent des lois anti transgenre au prétexte que changer de genre est une offense à Dieu qui nous a fait tel que nous sommes.

« Cela vaut la peine de prendre le temps de se réjouir. Et nous louons Dieu pour cette élection de Megan Rohrer », écrit Faithful America dans son message à la nouvelle évêque.

Megan Rohrer a fait part de sa joie dans un mail adressé aux médias et publié par le New York Times, entre autres : « Je prie pour que mon élection par les fidèles du synode de Sierra Pacific serve a rappeler que l'amour fabuleux de Dieu n'est jamais limité par les opinions ou les lois des autres. »



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.