Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français




145 leaders religieux du monde

« un vaccin pour le peuple »

 

Claudine Castelnau

 

 

11 mai 2021

« L’accès aux vaccins contre la Covid-19 ne peut dépendre de la richesse du statut ou de la nationalité des personnes. »
C’est ce que viennent de déclarer, dans une lettre ouverte, 145 leaders religieux du monde entier. Ils sont chrétiens, musulmans, juifs ou bouddhistes et leur appel s’adresse aux Etats et aux firmes pharmaceutiques à qui l’on demande de produire et de distribuer suffisamment de vaccins pour immuniser la population mondiale.
« Chaque personne est précieuse, c’est une obligation morale de les vacciner toutes. »

Parmi les signataires de l’appel, il y a le secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale, l’archevêque anglican du Cap (Afrique du Sud), l’ancien archevêque de Cantorbéry, anglican, un cardinal catholique qui préside le Service du développement humain de la Curie, le président du Conseil national des Eglises des Etats-Unis, Le dalaï lama soutiendrait aussi la campagne.

L’appel des leaders religieux souligne qu’étant donnée la production et la distribution de vaccins, la majeure partie du monde ne sera pas vaccinée avant la fin de 2024, ce qui signifie des conséquences dévastatrices pour les individus, les familles et les communautés les plus pauvres.
« La négligence minerait la dignité non seulement de ceux qui sont laissés pour compte mais aussi de ceux qui les ont abandonnés. Cette crise de santé publique sans précédent, exige une solidarité globale, que tous se conduisent comme des frères et sœurs. »

Et l’appel souligne que la population de l’Afrique sub-saharienne fait partie de ces laissés pour compte de la vaccination [comme de bien d’autres choses] où à peine plus de 1 % de la population était vaccinée à la mi-avril.

L’appel des religieux s’insère dans une coalition d’organisations et de militants qui promeuvent « un vaccin pour le peuple » et l’abandon des droits de propriété intellectuelle des firmes qui produisent les vaccins considérés comme biens communs de l’humanité.

Le Conseil œcuménique qui rassemble 350 Eglises [l’Eglise catholique n’en est pas membre] et plus de 500 millions de chrétiens et le Congrès juif mondial avaient déjà lancé une mise en garde contre le « nationalisme  des vaccins » qui permettait aux pays les plus riches d’être bénéficiaires de plus de doses... et demandaient une répartition plus juste.

Cette déclaration conjointe du Conseil œcuménique et du Congrès juif mondial voulait faire réfléchir les responsables religieux sur les implications éthiques et morales que soulevait une répartition plus juste des vaccins. Il semble que réflexion soit amorcée. Mais le temps presse...



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.