Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 



Le Maire de Londres, Sadiq Khan

 

Claudine Castelnau

 

 

19 avril 2021

Le Maire de Londres, Sadiq Khan, s’est rendu au culte le jour de Pâques, dans une église évangélique anglicane, St Pieter’s Brockley, dans le sud-est de Londres. Le maire a rendu hommage à l’action des chrétiens dans la capitale lors de sa visite et il a dit que le culte de Pâques à l’église Saint-Pierre avait été une « merveilleuse expérience ». Et que les « membres de la paroisse lui avait fait un accueil incroyablement chaleureux. L’esprit de cette célébration de Pâques – bien que soumise aux restrictions dues au Covid - a été communicatif » a-t-il souligné.  Durant toute cette pandémie, et depuis des siècles, les chrétiens sont inspirés par l’exemple de Jésus et offrent dans notre ville leur temps et leur argent pour aider ceux qui sont dans le besoin. Les chrétiens de Londres, a-t-il encore déclaré, participent aux banques alimentaires, soutiennent ceux qui sont endettés et... font mille autres choses. En tant que Londonien et en tant qu’homme de foi, je suis très reconnaissant de votre altruisme, votre hospitalité, votre générosité et vos prières. »

Des visites d’hommes et de femmes politiques, ce n’est pas si rare, surtout en période d’élections. Et je me souviens d’un candidat venant trouver le pasteur du lieu pour lui demander d’inciter ses paroissiens à voter pour lui... Plus surprenant, c’est que Sadiq Khan, est d’origine pakistanaise et musulman, un musulman modéré, dit-il, né dans une famille modeste immigrée en Angleterre où son père sera chauffeur de bus. Exemple de réussite sociale, Sadik Khan est avocat comme sa femme et depuis 2016, maire élu de Londres après une campagne électorale mouvementée où il a dû se défendre de multiples accusations de collusion, voire de sympathie avec l'islamisme radical, accusations balancées par le camp conservateur.

Il a rappelé alors que son travail d'avocat l'avait conduit à fréquenter des personnalités douteuses. Il a aussi souligné qu'il avait été menacé de mort, à plusieurs reprises, par des musulmans à cause de son soutien au mariage pour tous.

On lui a aussi parfois reproché depuis son élection d’avoir fait enlever les publicités avec des femmes dénudées des bus et métros de Londres. Comme candidat du parti travailliste à la mairie de Londres, il avait comme adversaire un conservateur bon teint, Zac Goldsmith, issu de la riche et grande bourgeoisie britannique et juif. Ce qui faisait remarquer au Figaro que les élections de Londres, « c’était un duel entre un musulman et un juif. »

Lorsque Sadik Khan remporte la mairie de Londres, ce n’est pas un inconnu : il a déjà exercé à plusieurs reprises des fonctions ministérielles et il sera, selon Le Monde « le premier maire musulman d’une grande capitale occidentale. » Et le nombre de voix, 56,09 % qu'il obtient est le plus important jamais obtenu par une personnalité politique britannique élue au suffrage direct.



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.