Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Hosties par la poste ?

 

 

Claudine Castelnau

 

 

21 décembre 2020

The Church Times, hebdomadaire anglican du Royaume Uni a fait paraître la semaine passée un article rédigé par un ancien évêque anglican sur le pain consacré lors d’un service eucharistique qui ne doit pas être envoyé par la poste à des paroissiens empêchés de se déplacer. Preuve que certains l’ont fait !

« Je n’ai aucun doute sur leur démarche bien intentionnée et sincère », écrit le révérend Robert Paterson, mais envoyer un sacrement par la poste me paraît aller à l’encontre d’un principe fondamental [...] qui est que lorsque nous célébrons l’eucharistie [...] nous sommes en relation avec Dieu et les autres. Cette communion maintient vivante la relation entre les fidèles et le prêtre ordonné qui préside une communauté.

Nous nous référons ainsi, au début de l’eucharistie à une communauté en devenir de communion, d’unité, ce que les fidèles ont en commun : leur fidélité au Seigneur Jésus.

Le but de la Communion (les protestants français disent sainte cène) est de nous rendre plus proches du Seigneur et de rendre Christ plus présent dans nos vies, aujourd’hui qu’hier. Le but du sacrement n’est pas de consacrer du pain et du vin mais par ce geste de consacrer le peuple de Dieu.



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.