Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Une église qui a pris parti pour l'initiative et incite à voter « Ja »

Suisse

Les Églises et la politique

 

 

Claudine Castelnau

 

24 novembre 2020

Que se passe-t-il en Suisse en ce moment ? « Depuis quelques semaines, souligne Le Temps, un quotidien de Genève, les critiques fusent à l’endroit des Eglises, en raison de leur engagement hors norme dans la campagne en faveur de l’initiative pour des multinationales responsables, une initiative soumise au vote le 29 novembre. »

Dans le tir de barrage contre les Eglises, on trouve une conseillère fédérale qui a déclaré de manière cinglante que : « Les Eglises n’ont pas à se mêler de l’actualité politique ! » dans un interview au journal en ligne Matin Dimanche.

La rédactrice en chef adjointe de ce même média n’a pas hésité à reprocher aux Eglises, dans son éditorial du 15 novembre, de s’octroyer le monopole du cœur. Et en cette période de crise sanitaire, écrit-elle, « les Eglises feraient tellement mieux de se concentrer sur le soutien spirituel. » Certains politiques suisses ont même tenté de faire interdire légalement la campagne des Eglises. Sans succès.

« Mais que reproche-t-on exactement aux Eglises suisses ? » se demande-t-on ? De soutenir activement une initiative qui propose aux citoyens suisses de mettre un terme aux violations des droits humains et des atteintes à l’environnement commises par des multinationales suisses à l’étranger, dans des espaces de non droit.

Exemples : les conditions de travail inhumaines dans les usines textiles, le travail abusif d’enfants dans les plantations de cacao, la pollution des rivières causée par l’exploitation minière  ou encore un pesticide qui empoisonne des agriculteurs en Inde... Contre cette initiative les lobbies économiques qui brandissent les menaces d’atteintes graves à la rentabilité des entreprises visées qui risquent de quitter la Suisse. Dans le camp du « non », on ne craint pas l’absurde : ne pas faire ailleurs ce qui est intolérable ici accentuera la misère dans les pays pauvres, au seul profit des Chinois. On ne peut que souhaiter que cette initiative suisse réussisse. Et c’est tout à l’honneur des Eglises de la soutenir !



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.