Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Le manifeste affiché par le pasteur Pietro Valdo Panascia


Palerme

un pasteur contre la mafia

 

 

Claudine Castelnau

 

25 juillet 2020

En Sicile, il se passe toujours quelque chose ! C’est ainsi que le 5 juillet dernier, le maire de la ville de Palerme, Leoluca Orlando et le pasteur Ciaccio de la paroisse vaudoise (protestante italienne) ont inauguré la pose de la plaque d’une nouvelle rue du centre dédiée au pasteur Pietro Valdo Panascia (1927-1972) pour son témoignage courageux antimafia et son engagement sur le plan social dans la cité.

A propos de la lutte antimafia, l’hebdomadaire protestant Riforma rappelle qu’en juin 1963, lors de l’horrible attentat mafieux de Ciaculli, dans les faubourgs de Palerme, qui tua sept carabiniers et militaires et choqua l’opinion publique dans toute l’Italie sauf à Palerme où régna « un silence assourdissant », comme l’écrivait un journaliste.
Seuls la « petite église vaudoise et son pasteur Pietro Valdo Panascia rompirent ce silence en faisant afficher dans les rues de Palerme un manifeste qui rappelait le commandement biblique de ne pas tuer. Une parole prophétique qui pèse [encore] sur les consciences de ceux qui n’ont pas élevé la voix. »

On dit que le pape Paul VI fût touché par cet appel du pasteur vaudois adressé aux citoyens palermitains, l’unique réponse chrétienne contre la mafia.


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.