Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

ALAIN HOUZIAUX

Réflexions et poèmes

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles


 


Anne Soupa sera-t-elle

archevêque de Lyon ?

 

Claudine Castelnau

 

 

15 juin 2020

Le Groupe Orsay, un collectif de femmes protestantes souhaitant approfondir les liens entre foi et féminisme, a adressé une lettre de soutien à Anne Soupa le 1er juin. Cette dernière, bibliste et théologienne catholique a candidaté le 25 mai pour devenir archevêque de Lyon, dont le siège est vacant depuis la démission du cardinal Philippe Barbarin.

Or, dans l’Eglise catholique romaine, le magistère et l'ordination sacerdotale demeurent réservés aux hommes.
« Bravo pour cette candidature sérieuse et réfléchie à l’archevêché de Lyon », ont congratulé les membres du Groupe Orsay. Elles poursuivent : « Ta candidature semble être ressentie par certains dans l’Église catholique en France comme un pavé dans la mare ou un coup médiatique. Plusieurs d’entre nous ont pu te parler ces derniers jours, nous savons que cet acte est pour toi un jalon d’espérance et de consolation envers ton Église. Nous t’encourageons. »

« En regardant notre propre histoire protestante, nous savons combien il faut une personne courageuse, une femme d’espérance, pour faire avancer les choses », déclare encore le collectif membre de la Fédération protestante de France (FPF). « Même dans des Eglises issues de la Réforme – protestantes, anglicanes, évangéliques – où le ministère féminin est reconnu depuis 10, 30, 50 voire 100 ans, un travail considérable reste à faire ou à reprendre concernant la reconnaissance du leadership des femmes dans nos Eglises », indique le Groupe Orsay. « La lutte contre un sexisme structurel dans beaucoup de nos institutions ecclésiales n’est pas une lutte pour la place de la femme dans les Eglises, mais un travail enraciné dans une vision de l’Eglise comme communauté d’hommes et de femmes. »

Le collectif déclare recevoir la candidature d’Anne Soupa « comme un encouragement à continuer à travailler dans nos propres Eglises »




Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

-t-elle  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque