Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

ALAIN HOUZIAUX

Réflexions et poèmes

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles



Donald Trump

le mur et les religieuses

 

Claudine Castelnau

 

 

29 mai 2020

On connaît l’obsession du Président américain pour la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique qui empêcherait, croit-il, la venue de réfugiés latinos aux Etats-Unis. Actuellement, ce projet menace un orphelinat catholique près de cette frontière : les religieuses du Sacré Cœur de Jésus qui dirigent un orphelinat à Laredo, une ville du Texas à la frontière du Mexique ont reçu du Département de la Justice américain l’injonction de favoriser l’accès au terrain de l’orphelinat, qu’elles avaient refusé, afin de mener des études en vue de poursuivre l’érection de ce mur.

Cette facilité permettrait aux employés du gouvernement de formaliser ce projet de mur et des routes et barbelés qui l’accompagnent, afin de « sécuriser la frontière avec l’Etat du Texas », selon Donald Trump.
Ce que dénonce un avocat de l’association de défense des droits civils au Texas qui accuse l’administration Trump de profiter de la pandémie pour accélérer cette construction alors que les manifestations de protestation sont actuellement interdites.

De plus, le gouvernement qui devrait payer une compensation financière équitable en échange du terrain n’offre qu’un dédommagement de 100 dollars aux religieuses.

Cet orphelinat, qui abrite actuellement 40 enfants a été créé il y a plus de cent ans par cet ordre religieux et les Sœurs maintenant font appel au Département de la Justice pour que l’injonction soit levée.
Un groupe de résidents près de cette frontière, regroupés dans le « Rio Grande International Study Center » ont porté plainte contre Donald Trump qu’ils accusent d’avoir détourné 3.6 milliards de dollars destinés à l’Armée pour construire ce mur et ainsi violé l’autorité du Congrès qui seul décide du budget fédéral.



Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : gilles@castelnau.eu
Il ne s'agit pas du réseau Linkedin auquel nous ne sommes pas rattachés.
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque