Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

ALAIN HOUZIAUX

Réflexions et poèmes

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles

 


Les persécutions

des chrétiens chinois continuent

 

Claudine Castelnau

 

 

13 avril 2020

Les Eglises du monde entier ont réussi à maintenir des contacts depuis que la pandémie a été déclarée et le confinement strict qui l’accompagne.
Ainsi pour Pâques on a vu nombre de paroisses inventer des services religieux durant la semaine sainte et le jour de Pâques en diffusant des offices enregistrés et diffusés par le biais des réseaux sociaux. Et petit à petit une vie communautaire s’organise avec ceux qui sont en demande de liens, d’accompagnement, d’encouragement...

Pourtant en Chine, de tels contacts en ligne sont considérés comme illégaux. Seules quelques organisations qui ont une license peuvent diffuser des services religieux par internet en Chine et donner des nouvelles de leur communauté. Et bien sûr les pasteurs d’églises clandestines (non affiliées au mouvemnt officiel) sont les premiers visés.

Le site évangélique ChristianHeadlines raconte, le 7 avril, qu’un pasteur d’une église souterraine de la province du Jaigxi qui avait récemment tenté de diffuser un sermon par internet a échoué.

Même chose pour une autre pasteur du Shandong qui a aussi vu son culte en ligne bloqué, 20 minutes après le début de la diffusion.

« Aucune organisation ou individu n’est autorisé depuis une circulaire officielle de septembre 2018 à diffuser des activités religieuse comme prier, brûler de l’encens, des chants bibliques, une messe, une cérémonie de baptême par le biais de textes, photos, audio ou vidéo », précise la loi.

Fin février, deux conseils d’Eglises officielles de la province de Shandong avaient déjà demandé, en pleine pandémie, « à toutes les églises de la province de cesser de diffuser leurs services religieux immédiatement. »

Il est aussi précisé que les Eglises et leurs membres ont l’interdiction de dire quoique ce soit de négatif à propos du gouvernement ou de diffuser des informations, entre autres sur la pandémie, qui ne seraient pas approuvées par les autorités. Et un prêtre d’une paroisse officielle fait état de forums de discussion sur internet fermés par les autorités ou très surveillés. Et si nombre d’entreprises ont rouvert, les rassemblements religieux sont toujours interdits.



Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.