Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

ALAIN HOUZIAUX

Réflexions et poèmes

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles

 

 

États-Unis

Vous avez dit « Dieu » ?

 

Claudine Castelnau

 

 

2 avril 2020

David Green est un homme d'affaires américain, fondateur de Hobby Lobby, une chaîne de magasins d'artisanat et de décoration (plus de 800 aux USA). Et sa fortune personnelle était récemment évaluée à 6,3 milliards de dollars.

Or, contrairement à d’autres chaînes de magasins américains comme Safeway (supermarchés), Target (électronique, vêtements, épicerie, etc.) et d’autres qui ont décidé d’un chômage partiel payé par l’entreprise, David Green a refusé au nom de ses « valeur chrétiennes ». Affirmant que Dieu avait parlé à sa femme, il avait aussi décrété que ses magasins Hobby Lobby resteraient ouverts malgré la menace d’épidémie et le 19 mars, il avait écrit à ses employés :

« Nous pouvons être en paix, sachant que Dieu est aux commandes. »

« En réalité, relève Faithful America [une communauté de chrétiens engagés pour la justice sociale] c’est Dieu qui laisserait le contrôle de son entreprise à David Green. » Pire, celui-ci a osé écrire : « Dieu nous rendra meilleurs avec le Covid-19 que nous n’aurions pu l’espérer ».

Et dans un nouveau message à ses managers, il leur demandait d’intervenir auprès des autorités locales pour maintenir les magasins ouverts car de « première nécessité » ! Et à l’encontre de la décision des gouverneurs qui ont imposé un confinement et ordonné à David Green de fermer immédiatement ses magasins et de renvoyer ses employés chez eux.

Pourtant il n’a pas obtempéré pour tous et le gouverneur du Colorado, par exemple, a donné à David Green jusqu’à vendredi 17 h pour s’exécuter le menaçant sinon de poursuites judiciaires.

Et Faithful America conclut : « Ce n’est pas chrétien de la part d’un milliardaire de revendiquer l’appui de Dieu pour diriger son entreprise et de menacer en même temps ses employés de diminuer leur salaire (en refusant de payer pour le chômage partiel). S’il se revendique publiquement et bruyamment comme représentant de notre foi, alors il faut qu’en tant que chrétien il aime ses prochains y ompris ses employés. »

David Green est connu pour avoir porté devant la Cour suprême des Etats-Unis son refus de payer une assurance santé comprenant les frais de contraception [et d’avortement] de ses employés. En 2014, la Cour suprême avait jugé que cette obligation violait une loi fédérale protégeant la liberté religieuse et avait donné raison à Hobby Lobby et à une autre entreprise toutes deux propriétés de familles se revendiquant publiquement comme « chrétiennes ». mais se conduisant au détriment de leurs employés.



Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.