Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles

 

 

Boites de bénédictions

 

 

4 novembre 2019

Un article de l’hebdomadaire protestant italien Riforma raconte qu’une Eglise méthodiste américaine a eu l‘idée d’installer un distributeur automatique de biens de première nécessité qu’elle a appelé « Blessing Box Mission » (Boite de bénédictions) inspirée des boites à livres où les gens prennent et déposent des livres gratuitement comme vous avez pu voir dans des villes françaises ou encore, comme en Alaska, les gens déposent des objets qu’ils n’utilisent plus.

La « Blessing Box » de Martinsburgh, une ville de Virginie, où le taux de pauvreté est évalué à 27, 4 %, est là pour faire face aux besoins de première nécessité des sans domicile fixe auxquels les services sociaux de la ville n’arrivent pas à faire front. Spécialement les femmes qui ont besoin de produits d’hygiène corporelle (savon, dentifrice, serviettes hygiéniques, etc.).

En fait, si on va sur Google et qu’on tape « Blessing Box », on découvre que nombre d’églises de divers pays et dénominations religieuses sont entrés dans ce réseau informel qui a pour slogan « Prends ce dont tu as besoin, apporte ce que tu peux et surtout sois béni ».
Les enfants de ces communautés ont été mis à contribution pour trier et empaqueter les objets donnés avec l’idée qu’ils ne doivent pas avoir peur des sans domicile fixe, qui sont simplement des personnes.

A Martinsbugh, en Virginie, il y a aujourd’hui quatre « Blessing Boxes » et une page sur internet dédiée à donner des nouvelles et à relayer des appels pour certains besoins précis. Avec cette action est aussi née une communauté de sans abri qui s’aident et sont attentifs aux besoins des autres, dans le camp.

 


Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

•••••••••••••••••  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.