Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles




Mafia et calvinisme

 

 

21 octobre 2019

A la Mostra de Venise, festival international du film qui avait lieu début septembre a été présentée la série télévisée tirée du livre ZeroZeroZero de l’écrivain italien Roberto Saviano. La fiction met en scène le trafic international de cocaïne et ses retombées politiques et économiques en suivant des cartels mexicains, la mafia italienne de la région de Calabre, la 'Ndrangheta, ou encore des hommes d'affaires corrompus.

Roberto Saviano, « l’homme qui ne sait pas se taire » et vit sous protection policière depuis son livre Gomorra décrivant l’emprise mafieuse sur l’Italie était invité à Venise à l’occasion de la présentation de cette série télévisée. Et il a dit lors de la discussion :
« Les mafieux sont la dernière clase dirigeante prête au sacrifice. Ils ne s’intéressent pas à l’argent mais au pouvoir et pour cela sont prêts à subir la haine, la solitude, la prison. Et pour cela ils ont souvent une religiosité quasi mystique : les mafieux sont les derniers calvinistes du monde. »

Peter Ciaccio, le pasteur méthodiste de Palerme, en Sicile, lui a répondu par une lettre ouverte dont l’hebdomadaire protestant italien Riforma.it a publié un extrait :
« Le calvinisme est la première confession chrétienne qui se vit comme minorité : les huguenots en France, les vaudois en Italie savent qu’ils ne peuvent aspirer à commander et à devenir religion d’Etat. Pourtant, dan le rapport église/société, les calvinistes ne trichent pas avec la loi, mais recherchent le bien de la cité. C’est en tout cas la théorie. Dans ce but, par exemple, les vaudois d’Italie défendent la laïcité, utilisent le 8 pour 1000 [de l’impôt sur le revenu qui en Italie peut être explicitement attribué par le contribuable à une Eglise ou à une œuvre] pour des projets humanitaires sociaux, culturels et non pour le salaire des pasteurs ou l’organisation des Eglises... Comparer l’attitude égoïste, violente, idolâtre, méchante, d’un boss mafieux au calvinisme, n’est pas une petite erreur, un détail sans importante, une simple imprécision mais une énorme sottise. »


Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

•••••••••••••••••  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.