Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles

 

Gâteau de mariage homosexuel


 

2 septembre 2019

Les médias avaient longuement parlé d’un pâtissier américain et fervent évangélique du Colorado qui avait refusé à un couple homosexuel de leur confectionner un gâteau de mariage en 2012 et avait été sanctionné par la commission des droits civiques du Colorado au nom de la lutte contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle.

Après des péripéties juridiques, la Cour suprême des Etats-Unis à une nette majorité des juges lui avait donné raison en 2018, jugeant que les droits religieux du pâtissier avaient été négligés. Mais tout en soulignant que ce jugement n’ouvrait pas droit au refus systématique s’agissant d’un commerce lié à la célébration d’un mariage homosexuel.

En dépit du jugement favorable au pâtissier, qui a toujours affirmé qu’il voulait bien vendre un gâteau mais pas inscrire un slogan soutenant le mariage gay contre sa foi, l’American Civil Liberties Union (ACLU), l’organisation de défense des droits civiques et de la laïcité qui représentait curieusement le couple de pâtissiers dans son combat s’était félicitée que la Cour n’ait pas ouvert la voie à des discriminations systématiques justifiées au nom de la religion. Et que les Etats devaient lutter contre toutes formes d’atteintes visant les minorités sexuelles.

En 2018, la même affaire avait lieu en Irlande du Nord où un pâtissier avait refusé de vendre un gâteau de mariage à un couple gay qui voulait y faire inscrire : « Support gay marriage » (Soutenez le mariage gay). La Cour suprême britannique avait jugé que le pâtissier était dans son droit en refusant, pour des raisons religieuses, d’accepter cette commande, mais le client a porté l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme et son avocat fait valoir que le fait de confectionner ce gâteau avec cette inscription n’impliquant nullement que la pâtisserie s’impliquait dans le soutien au mariage gay. Et qu’une entreprise ne devait pas être autorisée à faire valoir un point de vue religieux ou politique contre les droits des consommateurs.
On attend désormais le jugement de la Cour européenne des droits de l’Homme !


Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

•••••••••••••••••  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.