Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles

 


 

Abattage des bêtes


 

Claudine Castelnau


3 juin 2019

Le 25 février, la Cour de justice de l’Union européenne a rendu un jugement concernant l’abattage des bêtes, après 7 années de procédure : l’abattage sans étourdissement préalable n’est pas compatible avec le label agriculture biologique et donc le label AB est interdit sur ces produits.

Le mensuel Droit animal éthique et sciences d’avril a consacré une page à cette question juridique posée par l’œuvre d’Assistance aux Bêtes d’abattoir : La viande issue d’un abattage sans étourdissement ne peut pas se prévaloir du label AB qui exige des « normes élevées en matière de bien-être animal », ce qui n’est pas le cas lors d’un abattage sans étourdissement.

Dans son jugement, la Cour européenne a retenu deux éléments fondamentaux : l’importance des normes élevées en matière de bien-être animal et l’obligation de réduire au minimum la souffrance animale, y compris au moment de l’abattage.
La Cour européenne de justice s’est aussi appuyée sur des études scientifiques à propos de la douleur, de la détresse ou souffrance de la bête : l’étourdissement atténue efficacement ces symptômes mieux que l’incision précise de la gorge avec un couteau tranchant rituel.

Conclusion : le logo agriculture biologique AB ne peut être autorisé sur la viande issue d’abattage sans étourdissement. Une décision juridique protégée, valable pour l’ensemble de l’Union européenne. Il reste désormais à faire appliquer cette décision ! Et par exemple ne plus autoriser la commercialisation de steaks hachés portant la double mention : viande halal ou kasher, (ni le judaïsme ni l’islam n’abattent une bête en l’étourdissant) et le logo AB qui leur est désormais interdit.

« L’histoire commune des humains et des animaux n’est pas un long fleuve tranquille et bien des progrès restent à accomplir pour diminuer voire supprimer toutes les formes de souffrance animale » écrit ce même mensuel Droit animal, éthique et sciences. Avec ce jugement, un petit pas est accompli.



Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

•••••••••••••••••  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.