Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles

 


La religion pèse sur les élections


 

Claudine Castelnau


28 mai 2019

Le Monde du weekend dernier a consacré plusieurs articles aux élections européennes. Dont un sur le poids de la confession [religieuse] majoritaire de certains pays sur les principales questions de société, telles le droit à l’avortement, la PMA, le mariage des homosexuels, la fin de vie ou encore l’usage du cannabis.

Le Monde relève que si « les législations ont désormais largement convergé sur certains de ces sujets C’est le cas de l’interruption volontaire de grossesse. Depuis que les Irlandais l’ont autorisée par leur référendum de mai 20I8 elle n’est plus interdite qu’à Malte et sauf exception en Pologne. Néanmoins, il ne suffit pas que la loi autorise les femmes à avorter dans les délais permis pour qu’elles puissent le faire aisément. »

Difficultés croissante en France, en Italie où de plus en plus de médecins invoquent la clause de conscience pour refuser, en Grèce ou en Bavière faute de structures hospitalières adéquates. Même problème pour les unions de couples de même sexe : si une majorité de pays de l’Union européenne (22), on trouve des nuances : 14 pays acceptent le mariage homosexuel tandis que 8 ont institué une union civile.
Quant aux 6 pays qui refusent les unions homosexuelles ce sont d’anciens pays du bloc soviétique, comme 5 des huit pays qui refusent le mariage homosexuel mais ont tout de même une union civile.

De même, la législation concernant la PMA (procréation médicalement assistée) pour une femme seule ou un couple de femmes, elle est fortement influencée par « la confession chrétienne majoritaire des pays », souligne Le Monde : PMA refusée aux couples de femmes dans tous les pays de l’ancien bloc communiste et deux pays de l’Ouest de tradition orthodoxe (la Grèce et Chypre) et trois pays de tradition catholique (France, Italie et en partie Allemagne). »

En revanche, note Le Monde, « les pays d’ascendance protestante de l’Ouest autorisent la PMA ».

Conclusion : « Alors que la sécularisation se poursuit en Europe, la confession majoritaire de certains pays continue de peser [sur des questions de société et de bioéthique]. Ainsi, plusieurs pays catholiques et orthodoxes (Irlande, Grèce, Croatie, Slovénie, Pologne, Roumanie) n’ont toujours pas légiféré sur l’aménagement de la fin de vie. Les racines chrétiennes de l’Europe ont donné des fruits très divers. »

Et même en France, avec l’affaire Vincent Lambert, où des parents membres de la Fraternité Saint-Pie X, catholiques intégristes, peuvent mener au nom d’une idéologie religieuse une guerre d’usure afin d’empêcher tout aménagement de la fin de vie de leur fils.



Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

•••••••••••••••••  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.