Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Nouvelles

 


La Genève catholique


 

Claudine Castelnau


28 mai 2019

Le canton protestant de Genève participera pour la première fois aux cérémonies des gardes suisses en 2021 au Vatican. 23 nouveaux Gardes suisses prêteront serment cette année le 6 juin au Vatican et comme chaque année un canton helvétique est l’hôte d’honneur à la cérémonie : cette année c’et le canton du Tessin, en 2021 ce sera Genève.

La ville, longtemps considérée comme la « Rome protestante », sera représentée officiellement pour la première fois dans Rome au cœur du catholicisme.

Et si Genève a demandé à y être présente, c’est d’abord pour participer à une tradition partagée par les autres cantons suisses.

C’est aussi prendre en compte le fait que désormais les catholiques sont plus nombreux que les protestants à Genève : 36 % de catholiques contre moins de 10 % de protestants.

On retrouvera donc le 6 mai 2021 les représentant du canton de Genève à Rome.

Pourquoi le 6 mai ? Parce que ce jour-là, chaque année, est commémorée la mort de 147 Gardes suisses qui lors de la prise de Rome le 6 mai 1527 par les troupes de Charles Quint sauvèrent le pape Clément VII au péril de leur vie, comme c’est leur engagement depuis leur création en 1506.

Pour faire partie des Gardes suisses, il faut être catholique pratiquant, mesurer au moins 1m74 et avoir moins de 30 ans. L’engagement est de 26 mois renouvelable. Depuis le pape actuel François, les Gardes suisses peuvent se marier après 5 années de service, une décision qui rend moins difficile le recrutement de jeunes.



Retour

Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

haut de la page

 

•••••••••••••••••  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.