Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

L’archevêque et le brexit


 

Claudine Castelnau

 

11 décembre 2018

Le vote sur le Brexit au Parlement de Londres était prévu pour aujourd’hui mardi mais Teresa May l’a repoussé sine die. L’archevêque de Cantorbéry Justin Welby, qui préside la communion anglicane, est aussi membre de la Chambre des lords du Parlement britannique et donc appelé à voter pour ou contre les accords du Brexit négociés longuement par la Première Ministre Teresa May avec l’Union européenne.

On connaît la position de l’archevêque : il a été dès le début contre le Brexit et a dit qu’un second referendum était « un choix possible ».

Lors de son intervention à la Chambre des Lords la semaine passée, l’archevêque a déclaré :

« Il doit être clair qu’après tant d’années d’austérité, supportée si souvent par les plus pauvres, le fardeau provoqué par la transition du Brexit, s’il doit y avoir un fardeau, doit être supporté par les plus forts, les plus riches, et non par des taxes supplémentaires, qu’elles soient locales, sociales, sur les bénéfices, l’armée, le climat, l’éducation ou autres qui ont été les plus touchés ces dernières années. »



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.