Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Le parti communiste français

 

Voir aussi sur ce site

Antoine Casanova, membre du Comité central du PCF :
Que dites-vous de Jésus-Christ ?

Figures de Dieu

Bernard Thibault, Secrétaire général de la CGT
La religieuse


 

Claudine Castelnau

 

3 décembre 2018

Le parti communiste français (PCF) semble vouloir faire peau neuve tous azimuts. D’abord en désignant lors de son dernier congrès une nouvelle tête du parti, le député du Nord Fabien Roussel, qui remplace Pierre Laurent. Ensuite en remplaçant le logo séculaire de la faucille et du marteau par une étoile !

Le sénateur communiste Fabien Gay, chargé de présenter le nouveau logo l’a dit en ces termes : « Certains y verront l’étoile de notre idéal, d’autres une France ouverte sur le monde, accueillante envers les réfugiés qui fuient la guerre et la misère. Certains y verront enfin un humain debout, fier, les bras ouverts, fraternel pour symboliser notre signature : l’humain d’abord. »

On ne peut qu’être d’accord même si ce changement en interloque certains. D’autres sourient : choisir une étoile, à quelques semaines de la visite de mages, ces savants venus de l’Est qui ayant vu une étoile l’ont suivie jusqu’à Bethléem pour adorer Jésus, celui qu’ils croyaient être le roi des juifs raconte l’évangile de Matthieu... Ainsi le directeur de la rédaction de l’hebdomadaire catholique La Vie qui commente ironiquement : « Après Marx, Jésus ? Quand le Parti communiste remplace la faucille et le marteau par une étoile de Noël toute prête à être accrochée, le matérialisme sent le sapin. » 

Le nouveau patron du PCF en étonne aussi quelques uns peu habitués à ce qu’au parti communiste on revendique être inspiré, là où on ne l’attend pas, par le pape François. Sur son blog personnel, alors qu’il est député du Nord, il écrit : « Il ne faut jamais rien lâcher et rien n’est plus précieux que la dignité humaine : c’est l’Humain d’abord ! Il faut avoir beaucoup d’ambitions pour les habitants de notre pays comme pour la planète. Nous devons imaginer l’avenir, conserver l’espoir que notre pays peut reconquérir sa souveraineté, être maître de ses choix. Il y a tant de richesses, de possibilités et de défis à relever ! Vivre dans une société débarrassée du capitalisme, qui a fait son temps et surtout la preuve de son inefficacité, c’est possible [...] Même le Pape s’engage contre le Dieu argent ! [...] Le combat pour la dignité humaine n’a jamais été autant d’actualité. Et c’est notre génération qui doit porter l’espoir de construire un nouveau modèle économique qui privilégie l’être humain et l’avenir de la planète. Mettre l’être humain en avant et au centre de tous les choix politiques, c’est une ambition partagée par de plus en plus de monde. Quelles que soient nos opinions, c’est autour de cette idée que nous pourrons construire une France plus juste et plus humaine, au service de tous. C’est ça, l’Humain d’abord ! »

En 2017, lors d’une séance de questions à l’Assemblée nationale, Fabien Roussel avait encore cité  le pape François reprenant une déclaration récente : « il n’y a pas de vie digne pour tous sans travail pour tous. » Et il expliquait : « Quand le pape s’élève contre la dictature de l’argent et demande le respect de la dignité humaine, je me retrouve dans ses propos. »



Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.