Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

Des centaines de pasteurs hollandais


 

Claudine Castelnau

 

26 novembre 2018

Une paroisse protestante et des centaines de pasteurs hollandais empêchent la police d'expulser une famille arménienne depuis un mois à La Haye, aux Pays-Bas. raconte le Huffpost le 25 novembre. Pour empêcher l'expulsion d'une famille depuis le 26 octobre un office religieux en continu y est célébré.

En effet, en Hollande, une loi interdit à l'État de pénétrer dans un lieu de culte pendant les offices. La famille arménienne Tamrazyan habite aux Pays-Bas depuis 9 ans et est menacée d'expulsion. Le père, militant politique, avait reçu des menaces de mort et demandé l'asile, ce qu'a accepté un juge après sept ans de procédure. Mais le gouvernement néerlandais a fait appel de cette décision. La famille a alors tenté de postuler à un programme permettant à des familles ayant séjourné sur le territoire pendant plus de 5 ans d'obtenir un permis de séjour. En vain.

Les Tamrazyan ont alors cherché refuge dans l'église de Bethel. Interviewé par Le HuffPost, Derk Stegeman, pasteur et coordinateur central de cette église, a raconté que la communauté avait décidé de garder la famille sous sa protection et de l'accueillir notamment en vertu des valeurs d'hospitalité de l'Église.

A alors été mis en place un stratagème afin que la police ne puisse pas venir expulser les Tamrazyan : « Aux Pays-Bas, une loi interdit à l'État d'intervenir dans un lieu de culte pendant un service. Alors nous avons décidé d'officier en continu, jour et nuit, nous a expliqué Derk Stegeman. Les pasteurs se relaient pour les offices ».

Et pas seulement les pasteurs de cette paroisse : « Au début on était un petit cercle, mais l'Église nationale protestante a eu vent de l'histoire et a décidé de nous soutenir. Désormais il y a plus de 400 pasteurs venus de tous les pays qui viennent nous aider pour cet office continu », assure le pasteur Derk Stegeman.

Mais il confie cependant au HuffPost que l'asile religieux est dur à vivre pour la famille qui séjourne dans une petite maison au sein de l'édifice. Sans compter qu'il faut également penser à subvenir aux besoin de ces hôtes. Pour cela, l'église reçoit « de nombreuses aides volontaires ».

« On espère qu'une solution va être trouvée pour qu'ils ne soient pas expulsés, mais nous n'avons pas prévu de date limite à cet asile religieux. Nous avons choisi cette solution pour les accueillir mais aussi pour créer la possibilité d'avoir une discussion sincère avec les autorités nationales afin de trouver une solution humaine pour les enfants réfugiés victimes de la législation », dit encore le pasteur.

 

Le porte parole de la paroisse répond à une question :

Le célébrant de la photo en aube blanche est bien un pasteur protestant.
Il y a aussi des prêtres catholiques qui participent.
Il y a plus de 400 célébrants qui viennent présider les offices, pasteurs, prêtres et prédicateurs laïcs

Theo Hettema




Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.