Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Jérusalem

pasteurs évangéliques


Claudine Castelnau

 

 

20 mai 2018

C’est le pasteur évangélique Robert Jeffress, pasteur de la First Baptist Church, une megachurch de Dallas (Texas) qui était chargé d’ouvrir par une prière la cérémonie d’inauguration de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem.

Ce pasteur est connu pour avoir affirmé en prédication que les Juifs iraient en enfer et que Hitler faisait partie du plan de Dieu pour que les Juifs retournent en Israël. Il avait déjà attiré l’attention en étant chargé du service religieux privé lors de l’installation de Donald Trump comme Président.

Et c’est un autre pasteur évangélique, le pasteur et télévangéliste John Hagee, fondateur du mouvement Chrétiens unis pour Israël et qui dirige une autre megachurch à San Antonio qui était chargé de la bénédiction finale. Le quotidien The New York Times relève que « en dépit de leurs déclarations sur le peule juif, les deux pasteurs sont parmi les soutiens pro-Israël du monde évangélique. Comme certains évangéliques (chrétiens protestants fondamentalistes), ils croient que la politique étrangère américaine doit soutenir Israël pour que la prophétie biblique, imaginaire, s’accomplissent et que le Christ en gloire revienne en Israël. »

Et le New-York Times ajoute : « La décision de M. Trump de transporter l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem était une de promesses majeures de sa campagne et c’est une victoire de la ligne dure pro-Israël des conservateurs comme des évangéliques qui l’attendaient depuis longtemps. »

Et les évangéliques blancs, américains, on le sait, représentent une forte majorité de ses soutiens politiques. A ne pas négliger aux élections de mi-mandat de novembre prochain...

 


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.