Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


aÉtats-Unis

Mariage pour tous


Claudine Castelnau

 

 

7 mai 2018

La grande majorité des groupes religieux américains sont pour la légalisation du mariage homosexuel. C’est ce que révèle une étude publiée par le Public Religion Research Institute et publiée le 1er mai.

Plus de 40 000 personnes ont été interrogées au cours de l’année 2017 dont 61 % sont pour le mariage homosexuel et 30 % contre. Sans surprise, l’étude montre que ce sont les membres de groupes religieux qui tendent à être politiquement à gauche qui soutiennent cette sorte d’union comme les juifs, à 77 %, les Eglises libres à 80 % et les Unitariens (des super libéraux sur le plan théologique) à 97 %.

« Ce qui est plus surprenant, commente le site Religion News Service, c’est la rapidité avec laquelle le mariage homosexuel a gagné en soutien parmi les groupes religieux divers : catholiques, orthodoxes ou protestants d’Eglises historiques se déclarent aux deux tiers favorables. De plus, la majorité pour le mariage homosexuel inclus aujourd’hui 52 % d’Afro-Américains. Quant aux Hispanic-Américains ils sont passés de 51 % en 2013 à 61 % aujourd’hui. »

Conclusion de l’enquête : une majorité d’Américains sont pour dans la plupart des Etats exception faite du Sud. Et même dans une poignée d’Etats qui ne sont qu'à 50 % d’opinion favorable, il n’y a pas 50 % d’opposants. L’Alabama, un Etat sudiste, est le seul Etat américain où une majorité des habitants est opposé à cette union. Enfin les Blancs évangéliques et les Mormons demeurent fortement opposés (avec seulement 40 % de Mormons et 34 % d’évangéliques blancs pour.)

Mais, souligne l’Institut de recherche qui a mené l’enquête, même ces groupes religieux qui marquent une forte opposition sont en train d’évoluer vers l’opinion majoritaire et il est clair que ce sont les jeunes évangéliques et mormons qui sont plus ouverts sur la question que leurs aînés (53 % de jeunes évangéliques contre 25 % d’évangéliques de plus de 65 ans et 52 % de jeunes mormons contre 32 % de mormons de plus de 65 ans soutiennent le mariage homosexuel).

Autre raison de cette évolution : la rapide croissance de la sécularisation : les évangéliques blancs qui entourent Trump par exemple ont une influence politique disproportionnée par rapport à leur nombre – ils représentent moins de 1 Américain sur 5 aujourd’hui.

 

.

 


Vous vous souvenez peut-être de l’histoire de ce pâtissier évangélique du Colorado qui avait refusé, pour des raisons religieuses, de confectionner un gâteau de mariage pour un couple homosexuel. C’était en 2012. L’affaire avait fait grand bruit, le couple avait porté plainte pour discrimination et l’affaire est arrivée jusqu’à la cour suprême des Etats-Unis qui devait en février dernier décider si le refus du pâtissier était un cas de discrimination puni par la loi ou un cas de liberté religieuse, invoquée par le pâtissier qui affirmait que ce mariage homosexuel violait ses croyances.

« Cette affaire n’a rien à voir avec une histoire de cake, a expliqué l’un des protagonistes, je veux que les gens homosexuels soient traité de la même manière par une entreprise. Et ne soient pas renvoyés parce qu’ils sont ce qu’ils sont. C’est la base la vie publique. »

Une commission des droits civils avait sanctionné le pâtissier mais comme les juges de la Cour suprême n’ont pu se mettre d’accord, à cause d’oppositions idéologiques, le jugement ne sera rendu qu’un juin prochain. Si les plaignants gagnent, la Cour pourrait-elle obliger le pâtissier, comme sanction, à faire enfin ce gâteau de mariage ?

 

.

 


Le site de la chaîne de télévision FoxNews , la chaine préférée de Donald Trump recense d’autres cas de discrimination qui pourraient influencer les juges de la Cour suprême dans l'affaire du pâtissier du Colorado.
Ainsi en 1964, un restaurant de l’Etat de Columbia refusa de servir deux Afro-Américans à cause de leur couleur. Devant le tribunal, le propriétaire justifia son refus de servir des clients de race noire, par ses croyances religieuses qui lui interdisait toute intégration [autre que blanche bien sûr !]
Et en 1968, la Cour suprême alloua des dommages et intérêts à l’association des Noirs de Caroline du Sud qui avait porté plainte contre le propriétaire de ces restaurants et les juges rejetèrent l’argument de « liberté religieuse » invoqué.

Mais tout récemment, la propriétaire d’une pâtisserie en Californie qui avait refusé, parce qu’elle était « chrétienne », de faire un gâteau de mariage pour un couple de gays a été acquittée par un tribunal de Californie. Elle avait fait valoir que ça violait ses croyances religieuses et l’un des juges avait invoqué le fait que créer un gâteau était une expression artistique qui devait être protégée mais que la liberté religieuse ne donnait pas le droit aux entreprises de refuser un service à l’ensemble d’un groupe spécifique, comme les gays. De nouveau, la Cour suprême doit en juin se prononcer sur cette affaire.


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

cron  

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.