Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 


Francs-maçons et extrême droite

 


Claudine Castelnau

 

17 avril 2017

« Francs-maçons. 7 obédience appellent à voter contre Marine Le Pen » titre Ouest-France, quotidien régional de la région ouest
« Sept obédiences, représentant la moitié des francs-maçons français, quelque 90 000 frères et sœurs ont lancé le 13 avril un “appel unitaire à voter de manière éclairée” à la présidentielle, opposant à “la haine de l’autre” la “volonté de bâtir des ponts”, en invitant à faire barrage au Front national », écrit Ouest-France.

Le quotidien énumère les signataires de cet « appel républicain » : le Grand Orient de France (GODF), la Fédération française du Droit humain (FFDH), la Grande Loge féminine de France (GLFF), la Grande Loge féminine de Memphis Misraïm (GLFMM), la Grande Loge mixte universelle (GLMU), la Grande Loge mixte de France (GLMF) et la Grande Loge des cultures et de la spiritualité (GLCS).

On notera parmi les signataires le Grand Orient de France, la loge maçonnique la plus ancienne (fondée à Londres en 1717). « C’est une initiative rare que nous prenons dix jours avant le premier tour » a souligné le Grand Maître de la Fédération française du Droit humain qui a précisé : « Il va de soi que nous ne donnons pas de consigne de vote. Mais nous voulions rappeler quels sont nos principes et valeurs. » Et le Grand Maître a expliqué : « L’utilisation des ces mots, principes et valeurs, n’est pas anodin chez nous. Nous appelons au respect du pacte républicain sous tous ses aspects » et cette intervention sur la scène publique, quoique peu habituelle est « en totale cohérence avec le moment que nous vivons. »

Dans leur texte, les sept obédiences revendiquent leur « idéal humaniste universaliste » et rappellent leur « attachement à la République. [...]  Au racisme, à la haine de l’autre et aux murs », les signataires « opposent la volonté de bâtir des ponts  ».
Mais en même temps, les francs maçons dénoncent « un vaste mouvement européen de résurgence des néopopulismes » dans lequel s’inscrit la candidate du FN. Ils appellent aussi les partis traditionnels, à « faire leur autocritique  et à repenser la politique sur la base de principes républicains. »

Ouest-France note aussi que « plusieurs mouvements philosophiques, spirituels et religieux ont pris la parole avant la présidentielle, certains rompant avec leurs habitudes de discrétion. Ainsi la principale Église protestante, l’EPUdF (luthériens et réformés), a dit craindre une “catastrophe autour de la double tentation ” de l’abstention et du vote FN. »


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.