Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 


Égypte

Les coptes

 


Claudine Castelnau

 

11 avril 2017

Dimanche, deux attentats ont eu lieu contre des églises coptes en Egypte. Une première explosion à Tanta à 120 km au nord du Caire, l’autre à Alexandrie. Ces explosions auraient fait 22 morts et au moins 71 blessés à Tanta, 11 morts et au moins 35 blessés à Alexandrie, selon les premières données des autorités.

L’Organisation Etat islamique (EI) a revendiqué dans la journée les deux attentats. Selon la correspondante du Monde il y avait foule dans ces églises de Mar Girgis (St Georges) à Tanta et de Mar Morcos (St Marc) à Alexandrie en ce dimanche des Rameaux qui inaugure la semaine sainte avant Pâques et le patriarche copte orthodoxe Théodore II d’Alexandrie était même venu célébrer l’office des Rameaux à l’église Mar Morcos d’Alexandrie.

L’explosion aurait eu lieu à l’intérieur de l’église de Tanta comme lors du précédent attentat, en décembre 2016 dans l’église copte Saint-Pierre-et-Saint-Paul du Caire qui avait fait une trentaine de victimes, toutes des femmes et des enfants.

« En le revendiquant, l’organisation djihadiste Etat islamique avait affirmé sa détermination à continuer les attaques contre “tout infidèle ou apostat en Egypte et partout” », relève Le Monde.

Et Le Figaro, dans un article de décembre 2016 rappelait que le soutien des coptes au régime d’Abdel Fattah al-Sissi qui a destitué les Frères musulmans et le président islamiste Morsi alors au pouvoir peut expliquer en partie la vengeance des islamistes depuis 2013 : 42 églises coptes ont été attaquées dont 37 incendiées ainsi que des dizaines d’écoles, de maisons et de commerces appartenant aux Coptes.

L’ONG Human Rights Watch accusait alors les forces de l’ordre égyptiennes d’avoir été absentes lors des attaques contre ces chrétiens mais les persécutions larvées et discriminations contre les coptes sont hélas récurrentes depuis l’invasion musulmane de l’Egypte au 7e siècle.

Les Coptes d'Égypte représentent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient, plus de 10 % de la population et l'une des plus anciennes [la tradition veut que ce soit l’évangéliste Marc qui soit venu évangéliser l’Egypte en l'an 42, peu de temps après la mort de Jésus.
Près de 10 % des 90 millions d'Égyptiens appartiendraient à la communauté copte dans un pays où les musulmans sunnites sont une immense majorité.

Une visite du pape François en Egypte est prévue à la fin de ce mois d’avril. Dimanche, lors de la prière habtuelle sur la place Saint-Pierre, il a prié pour que « le Seigneur convertisse les cœurs de ceux qui sèment la terreur, la violence et la mort et aussi le cœur de ceux qui fabriquent les armes et en font commerce. »

Et le président François Hollande a condamné, dans un communiqué, un « attentat odieux : Une nouvelle fois l’Egypte est frappée par les terroristes qui veulent détruire son unité et sa diversité » a-t-il déploré.


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.