Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français

 

Italie

L'Église vaudoise

 

Claudine Castelnau

 

 

6 février 2017

L’hebdomadaire protestant italien Riforma rappelle que le 16 février au soir, on se retrouve dans les églises vaudoises (protestantes italiennes) pour commémorer la liberté chèrement acquise dans le sang, les larmes et l’exil : Les Lettres patentes données par le roi Carlo Alberto le 17 février 1848 à la communauté vaudoise lui reconnaissant des droits civils et politiques mais pas encore la liberté de culte.

Le soir du 16 février on allume de grands feux devant le temple une manière de se saluer et de marquer sa présence, un signal, d’un feu à l’autre dans les vallées vaudoises.

Les Vaudois tirent leur nom du préréformateur Pierre Valdo, un lyonnais. qui prêchait la pauvreté et le retour aux textes bibliques, au 12e siècle. Persécuté, il se réfugia dans les Vallées vaudoises. Au 16e siècle, le réformateur Calvin envoya des théologiens depuis Genève pour établir un contact avec eux et ils adhérèrent à la Réforme.

Cette année, à Pinerolo, c’est Laurent Schlumberger, président de l’Eglise protestante unie de France qui sera l’invité, un lien de plus entre réformés français et italiens.


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.