Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Pakistan

Asia Bibi

 


Claudine Castelnau

 

24 octobre 2016

Au Pakistan la condamnation à mort par pendaison pour blasphème de la chrétienne pakistanaise Asia Bibi a été confirmée par la Cour d’appel le 16 octobre. La jeune femme est poursuivie par la justice depuis 2009. Accusée d’avoir insulté le prophète Mahomet par des ouvrières agricoles musulmanes qui travaillaient dans les champs avec elle, elle a été condamnée à mort en novembre 2010 comme le prévoit la loi sur le blasphème et elle est depuis en prison, à ses risques et périls (elle a déjà subi des attaques de la part d’autres prisonniers) et 450 étaient en attente d’exécution. et son procès en appel a constamment été reporté ces derniers mois.

Le 16 octobre dernier, le tribunal a rejeté les arguments des avocats d’Asia Bibi faisant état de faux témoignages et de la fabrication de fausses accusations. Il reste désormais un recours devant la Cour Suprême, dernière instance judiciaire au Pakistan.

Cette affaire a suscité de vives tensions entre les islamistes et les autorités, lorsque le Président de l’époque avait laissé entendre qu’il pourrait gracier Asia Bibi et il avait reculé. De même lorsqu’il avait été question de revoir cette loi sur le blasphème, héritage de la colonisation britannique réactivée dans les années 80, et qui cible aujourd’hui des musulmans mais aussi d’autres minorités religieuses sans que la police ne les protège.
Un ministre des minorités et un gouverneur qui avaient pris la défense, publiquement, d’Asia Bibi, ont été assassinés.

L’ONG chrétienne ACAT-France, qui milite contre la torture et la peine de mort relate l’affaire sur son site et rappelle qu’aucune exécution n’a eu lieu depuis 2008 au Pakistan, à l’exception d’un soldat condamné en cour martiale et aucune personne exécutée pour blasphème.

Mais à la fin de 2013, 8500 personnes se trouvaient sous le coup d’une condamnation à la peine capitale et 450 condamnées et en attente d’exécution.

L’ACT rappelle aussi que en 2013, le tribunal fédéral du Pakistan a exigé que soit appliqué un arrêt rendu en 1991 aux termes duquel le blasphème devait être puni de mort. Il ordonnait aussi que l’emprisonnement à vie soit supprimé et que la peine de mort soit obligatoire pour toute personne reconnue coupable de blasphème.

 


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.