Protestants dans la ville

Page d'accueil    Liens    

 

Gilles Castelnau

Images et spiritualité

Libres opinions

Spiritualité

Dialogue interreligieux

Hébreu biblique

Généalogie

 

Claudine Castelnau

Nouvelles

Articles

Émissions de radio

Généalogie

 

Libéralisme théologique

Des pasteurs

Des laïcs

 

Roger Parmentier

Articles

La Bible « actualisée »

 

Réseau libéral anglophone

Renseignements

John S. Spong

 

JULIAN MELLADO

Textos en español

Textes en français

 

Giacomo Tessaro

Testi italiani

Textes en français


Écosse

Catholicisme et humanisme

 


Claudine Castelnau

 

24 octobre 2016

Le porte-parole de l’Eglise catholique en Écosse en a étonné plus d’un en déclarant au Herald qu’il soutenait la création d’écoles « humanistes » pour répondre aux besoins de recherche de la société en matière de croyances. « Pourquoi refuserait-on aux parents qui payent des impôts et ont une croyance humaniste d’avoir la possibilité que leurs enfants soient élevés en accord avec leur croyance ? Si la demande existe d’avoir des écoles humanistes qui respectent les règles de l’éducation nationale, pourquoi pas ? De l’Australie au Canada, de l’Angleterre au pays de Galles, des sociétés diverses semblent être très à l’aise avec des systèmes d’éducation divers. Il n’y a aucune raison pour que le système éducatif écossais ne prospère pas en augmentant sa diversité comme celle qu’apporte déjà les écoles gaéliques, juives, les écoles de musique, catholiques etc. »

Une remarque : le titre de l’article de l’agence de nouvelles aleteia titre sur « création d’écoles athées ». Or il s’agit en réalité d’écoles « humanistes », qui gardent le souci d’une éthique et des valeurs humaines mais refusent d’être affiliées à une religion.

 


Retour en page d'accueil
Retour vers Claudine Castelnau
Vos commentaires et réactions

 

 

haut de la page

   

 

Les internautes qui souhaitent être directement informés des nouveautés publiées sur ce site
peuvent envoyer un e-mail à l'adresse que voici : Gilles Castelnau
Ils recevront alors, deux fois par mois, le lien « nouveautés »
Ce service est gratuit. Les adresses e-mail ne seront jamais communiquées à quiconque.